Pérou: les sinistrés secourus dans les rues inondées

Une femme qui porte son bébé se tient... (PHOTO Ernesto BENAVIDES, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Une femme qui porte son bébé se tient dans une rue inondée de la province de La Union in Piura, dans le nord du Pérou, le 25 mars.

PHOTO Ernesto BENAVIDES, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LIMA

Bouée en bandoulière, des nageurs sauveteurs ont plongé lundi pour secourir les habitants dans les rues inondées de Piura, au Pérou où s'abattent des pluies diluviennes qui ont fait 90 morts depuis janvier.

Environ 120 000 Péruviens ont tout perdu et quelque 742 000 autres ont subi des pertes matérielles en raison de ces fortes pluies qui s'abattent principalement sur le nord du pays, estime le gouvernement.

Le réchauffement des eaux de l'Océan pacifique alimente le phénomène météorologique El Niño, déclenchant de fortes pluies, des crues des rivières et des glissements de terrain.

Après une quinzaine d'heures de pluies en continu, la rivière Piura est sortie de son lit, inondant la ville éponyme, située à un millier de kilomètres au nord de Lima. L'eau recouvrait une bonne partie de la ville, arrivant parfois au 1er étage des maisons.

Sur les images diffusées par la chaîne péruvienne Canal N et l'Agence d'information Piura, un groupe de secouristes de la police nagent dans l'eau marronâtre, équipés de leur tenue : casquette et maillot de bain rouge, haut moulant jaune vif et bouée orange.

Ils ont sauvé plusieurs habitants de Piura qui risquaient de se noyer.

«Nous demandons aux autorités de nous envoyer de l'aide. La rivière Piura est sortie de son lit, on est cerné par les eaux, on n'a pas de possibilité de s'échapper, nous attendons les secours aériens pour évacuer la population restante», a déclaré un représentant du gouvernement local, Oscar Huidobro Castillo.

Les pluies qui ont frappé ce pays ces dernières semaines sont similaires à celles qu'avait connues le Pérou au cours du dramatique El Niño de 1998, lors duquel 500 personnes avaient trouvé la mort.

Le pire phénomène El Niño au Pérou a été celui de l'hiver 1982-1983, pendant lequel 9000 personnes avaient péri, victimes notamment des épidémies, avec une chute de 11,6 % du PIB.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer