Colombie: démantèlement d'un réseau de prostitution infantile

Douze personnes ont été interpellées lors du démantèlement d'un réseau de... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Bogota

Douze personnes ont été interpellées lors du démantèlement d'un réseau de prostitution infantile en Colombie, une opération policière menée conjointement avec les États-Unis, ont annoncé mardi les autorités de Bogota.

Les suspects sont notamment soupçonnés des délits de proxénétisme, tourisme sexuel, trafic de stupéfiants et de traite d'êtres humains, a indiqué le parquet colombien dans un communiqué.

Les arrestations ont eu lieu le week-end dernier dans trois localités: Medellin, la seconde ville colombienne, ainsi que des lieux touristiques, à Carthagène sur la côte Caraïbes et à Arménia, dans la région du café au centre-ouest du pays.

Les policiers colombiens ont également arrêté cinq mineurs qui seraient impliqués dans ce réseau et secouru 43 femmes abusées sexuellement, dont 23 fillettes et adolescentes.

Le coup de filet a été réalisé durant des soirées organisées avec ces mineurs, recrutés dans des quartiers pauvres puis drogués. Leurs proxénètes réclamaient des tarifs oscillant entre 500 et 1000 dollars, a indiqué lors d'une conférence de presse à Bogota, Alexandra Ladino, une des responsables de la police judiciaire.

Les enquêteurs colombiens ont bénéficié de la collaboration des autorités des États-Unis qui suivaient un suspect de nationalité américaine, arrêté samedi dernier à Miami et qui aurait auparavant eu des relations tarifées qu'il filmait avec des mineurs à Medellin.

«Le ressortissant américain a été arrêté pour tourisme sexuel, ce qui est passible aux États-Unis d'une peine minimum comprise entre 10 et 15 ans de prison», a déclaré à la presse Angie Salazar, porte-parole de l'ambassade américaine à Bogota.

A la suite du démantèlement de ce réseau, le parquet colombien a appelé à la prudence, exhortant les parents à «se méfier des fausses agences de mannequin» utilisées comme appât par les proxénètes.

En Colombie, le service de protection de l'enfance a estimé en 2012 à quelque 35 000 mineurs le nombre de victimes de prostitution infantile.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer