Colombie: deux tonnes de cocaïne et trois de marjuana saisies

La cocaïne saisie dans le port de Santa... (Photo tirée de Google Maps)

Agrandir

La cocaïne saisie dans le port de Santa Marta appartenait aux «Urabeños», l'un des principaux groupes criminels colombiens composé en partie d'anciens paramilitaires d'extrême droite.

Photo tirée de Google Maps

Agence France-Presse
BOGOTA

La police colombienne a annoncé samedi avoir mis la main sur un chargement de deux tonnes de cocaïne puis, dans une autre région du pays, avoir saisi trois tonnes de marijuana.

Selon un communiqué de la police, la cocaïne saisie dans le port de Santa Marta, sur la côte caribéenne du nord du pays, appartenait aux «Urabeños», l'un des principaux groupes criminels colombiens composé en partie d'anciens paramilitaires d'extrême droite.

Les 2011 kilos de drogue ont été découverts dans un conteneur qui attendait d'être envoyé aux États-Unis par une équipe cynophile alors à la recherche d'un chargement de bananes potentiellement contaminé. Le chargement devait passer par l'Amérique centrale.

La valeur de la quantité saisie a été estimée à 56 millions de dollars à la revente sur le marché américain.

Plus tard dans la journée, les autorités colombiennes ont également annoncé avoir saisi trois tonnes de marijuana dissimulées dans un camion qui circulait dans la région de Valle del Cauca (sud-ouest). La police colombienne a par ailleurs arrêté un trafiquant, José Lenoir Aguilar, appartenant à la bande de Daniel Barrera, extradé aux États-Unis en juillet 2013.

La police de Colombie, principal producteur mondial de cocaïne, presque à égalité avec le Pérou, a déjà saisi plus de 25 tonnes de cette drogue depuis le début de l'année.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer