Le sida comme arme de guerre

Dans le conflit qui fait rage au Kivu,... (PHOTO PHIL MOORE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Dans le conflit qui fait rage au Kivu, dans l'est de la RDC, les exactions sexuelles sont utilisées comme armes de guerre.

PHOTO PHIL MOORE, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Des groupes armés impliqués dans le conflit guerrier qui perdure au Kivu (Nord et Sud), dans l'est de la RDC, depuis 2004, auraient recours à des «escadrons de porteurs de sida» utilisant le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) comme arme de guerre, selon la ministre française de la Francophonie Yamina Benguigui.

Ces «escadrons de porteurs du sida montraient une volonté de contaminer plusieurs générations de femmes dans l'est de la RDC», a dénoncé, hier, à l'occasion d'une conférence de presse, la réalisatrice d'origine algérienne, devenue ministre déléguée dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Le viol comme arme de combat était déjà connu sur les champs de bataille du Kivu, où les différentes factions impliquées (armée congolaise et rebelles du M23 notamment) ont commis une multitude d'exactions, incluant au moins 522 viols entre décembre 2011 et novembre 2012, selon un rapport du Conseil de sécurité de l'ONU.

À lire sur liberation.fr

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer