Alexandre Désilets: un jour de spectacle au fil des textos

Alexandre Désilets était en spectacle hier soir dans... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse)

Agrandir

Alexandre Désilets était en spectacle hier soir dans le cadre du Festival d'été de Québec.

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

Alexandre Désilets était au Festival d'été de Québec hier soir pour présenter les chansons de son dernier opus Fancy Ghetto. Tout au long de la journée, l'auteur-compositeur-interprète et notre journaliste ont échangé des textos. Incursion dans la vie de l'artiste en ce jour de spectacle.

10h13 : Alexandre Désilets: Bon matin!!!!!:) Rise and shine, sunshine!!!

10h30 : Véronique Lauzon: Salut Alex! Comment vas-tu ce matin? As-tu bien dormi?

10h43 : A.D.: Trop bien trop court:) Je suis déjà en chemin vers Québec. Load in, café et départ. J'ai même mangé mes oeufs à la coque avec la coquille.:)

10h56 : V.L.: Wow, tu es en feu! Ton équipe est composée de combien de personnes?

11h16 : A.D.: Deux gérantes, une attachée de presse, une agente de spectacle, une gestionnaire web et quatre musiciens.

11h32 : V.L.: Es-tu nerveux lors d'une journée de spectacle? À quel moment deviens-tu fébrile?

11h35 : A.D.: Je ne suis jamais nerveux. Pour la fébrilité, c'est un peu avant le spectacle, lorsque je suis dans les loges.

11h48 : V.L.: Jamais nerveux? Dirais-tu que c'est un emploi comme un autre? Tu montes sur scène comme d'autres vont au bureau.

11h53 : A.D.: Il y a plein de trucs dans le métier qui me rendent nerveux (entrevues sur des plateaux de télé et autres), mais sur une scène, je suis bien. Je suis conscient du privilège.

11h56 : V.L.: Une entrevue peut te rendre plus nerveux qu'un spectacle. Wow, ça m'étonne! Aimes-tu ça faire des entrevues?

12h10 : A.D.: Oui, surtout quand les journalistes sont cutes.:)

12h15 : V.L.: Ha! Ha! Ha! Ha!

15h : A.D.: Nous sommes arrivés à Québec. Là, on va faire des entrevues.

15h21 : V.L.: Est-ce que c'est toujours comme ça lorsque tu joues dans un festival? Test de son et entrevues?

15h21 : A.D.: Souvent. C'est le rush avant, même pour le test de son, puisqu'il faut tout brancher. Avec tous mes effets de voix, ça me prend assez de temps pour me préparer.

15h31 : V.L.: Vas-tu faire une sieste après ça?

15h45 : A.D.: Je ne crois pas, mais je vais certainement aller manger et, après le spectacle, me laisser flotter sur le dos à la piscine de l'hôtel. Avec une bière!

15h47 : V.L.: Ah, la vie de chanteur!:) Ça fait combien de fois que tu joues au Festival d'été de Québec? Est-ce que tous les festivals se ressemblent (une foule est une foule/un spectacle extérieur est un spectacle extérieur)?

16h13 : A.D.: J'y ai joué en 2008 sur la petite scène de la place D'Youville... Et il faisait beau! Ha! Ha!

16h18 : V.L.: Moins de chance cette année! Mais tu m'as dit qu'il ferait beau.

16h18 : A.D.: En général, tous les lieux/foules/contextes changent d'une soirée à l'autre. Ce n'est jamais le même spectacle, et ce, même pour nous. Tu peux faire le même spectacle identique sur la même scène deux jours de suite et ce sera toujours très différent. Justement, c'est ce qui est excitant avec ce métier. C'est comme en amour, il n'y a jamais rien d'acquis.:)

16h20 : A.D.: Pour la température, j'ai de moins en moins espoir.

17h : V.L.: Et puis, le test de son?

17h39 : A.D.: Je viens tout juste de sortir de mon sound check, qui s'est bien déroulé d'ailleurs. Super équipe à ce festival!:) La pluie se rendait sur la scène et sur notre équipement, mais personne n'est mort électrocuté.

17h40 : V.L.: C'est une excellente nouvelle!

18h16 : V.L.: Moins d'une heure! As-tu eu le temps de manger?

18h43 : A.D.: Je bouffe un peu de gingembre pour réchauffer ma voix.

18h46 : A.D.: Là, je me change et j'enfile mon habit de scène.

18h47 : V.L.: Comment te sens-tu? Au moins, la pluie a cessé. Bon spectacle!

18h55 : A.D.: Super relax!:) j'ai hâte.

19h11 : V.L.:Ha! Ha! J'adore ta première intervention: «Si vous voulez vous lever, parce que vous avez les fesses mouillées, ne vous gênez pas.» Tu en as convaincu plusieurs!

19h20 : V.L.:Tu es tout un showman!

19h56 : V.L.:Félicitations! Heureux?

20h35 : A.D.: Oui, vraiment! Quel public cool!!! Allumé, réceptif et tout... Je suis content!

20h37 : V.L.:Yeah! On a l'impression que c'est la vie rêvée. Est-ce qu'il y a des aspects négatifs à ce métier?

20h40 : A.D.: Ha! Ha! On a l'impression qu'il n'y a que ça, mais il faut continuer à travailler et faire ce qu'on aime. Basic shit! Mais c'est vrai que ce sont des shows comme ça qui nous donnent envie de continuer.

20h41 : V.L.:Et qu'est-ce que tu vas faire de ta soirée? Tu dois être sur un nuage, tu ne dois pas avoir envie d'aller écouter un film dans ta chambre d'hôtel.

20h46 : A.D.: Eat and Run! Manger et prendre un verre. On profitera de la belle capitale.:)

20h50 : V.L.: C'était un plaisir d'échanger avec toi. Passe une belle fin de soirée, Alexandre.

21h : A.D.::)




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer