• Accueil > 
  • Arts 
  • > Comédiens: jouer de persévérance 

Comédiens: jouer de persévérance

Stéphane Breton... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Stéphane Breton

Photo: François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ont terminé leur formation en jeu il y a environ 10 ans. Ce sont des acteurs talentueux et appréciés. On les voit régulièrement au théâtre, dans des séries télé ou au cinéma. Et pourtant, ils cumulent les boulots pour joindre les deux bouts. Le mythe de l'acteur qui dessert les tables ou qui travaille comme barman est fondé. Ils travaillent aussi comme placier, massothérapeute, enseignant, entraîneur et même orthophoniste! Et ils sont nombreux. Voici le témoignage de six d'entre eux.

STÉPHANE BRETON

Stéphane Breton est un vétéran de la scène. Le printemps prochain, on le verra au TNM dans Le tour du monde en 80 jours.

Remarqué dans le film de Ricardo Trogi Québec-Montréal, on l'a aussi vu dans Camion de Rafaël Ouellet et dans la série télé Le négociateur.

Depuis sa sortie du Conservatoire en 1996, il n'a jamais manqué de travail. «J'ai été chanceux, mais depuis quatre ans, il y a des creux.»

Le comédien de 46 ans dessine des story-boards pour des projets publicitaires. Entre autres pour le cinéaste Ricardo Trogi, lui-même réalisateur de pubs à ses heures. «Ça me calme de ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier...»

Valérie Cadieux... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Valérie Cadieux

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

VALÉRIE CADIEUX

On l'a vue récemment dans Les pêcheurs, 30 vies ou encore dans Lance et compte: le grand duel. Diplômée en 2007 de l'UQAM en art dramatique, Valérie Cadieux a travaillé pendant sept ans comme serveuse au Petit Extra. Il y a un an, elle a décidé de se consacrer uniquement à son métier de comédienne.

«À un moment donné, je me suis dit que je devais faire le saut. Les deux premiers mois, j'ai un peu paniqué, mais tout s'est aligné.»

Elle vient de tourner les scènes principales du nouveau film d'Anne Émond, Les êtres chers. «C'est un rôle dans lequel je me suis beaucoup investie», a confié l'actrice qui partage la vedette avec Maxim Gaudette.

Eugénie Beaudry... (Photo: André Pichette, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Eugénie Beaudry

Photo: André Pichette, La Presse

EUGÉNIE BEAUDRY

Elle est sortie du collège Lionel-Groulx en 2003. On l'a vue dans le film Gabrielle, mais aussi dans Dédé, à travers les brumes ainsi que dans les séries O' et Unité 9.

Au théâtre, Eugénie Beaudry a fondé sa propre compagnie, Le Laboratoire, créant et mettant en scène Gunshot de Lulla West et Le trou.

Malgré cela, l'actrice de 35 ans donne des cours de pilates 12 heures par semaine. «Le jeu est ma passion et j'aimerais ne faire que ça, mais ce n'est pas possible, dit-elle. Au fond, je vis bien avec l'insécurité de mon métier, même si, en vieillissant, je me rends compte que les rôles féminins sont vraiment plus rares.»

Ève Pressault... (Photo: François Roy, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Ève Pressault

Photo: François Roy, La Presse

ÈVE PRESSAULT

Depuis sa sortie de l'École nationale de théâtre en 2004, Ève Pressault a joué entre autres pour Emmanuel Schwartz (Bérénice, Nathan), Dave St-Pierre (La pornographie des âmes, Un peu de tendresse, bordel de merde) ou Claude Poissant (Cinq visages de Camille Brunelle).

Pourtant, elle a toujours été obligée de cumuler les petits boulots. Ici, un contrat d'animatrice pour Loto-Québec; là, un poste d'entraîneuse pour Cardio Plein Air.

Récemment, elle a refusé un contrat en théâtre parce qu'elle n'en avait pas les moyens. «Un spectacle qui exige 150 heures de répétitions (à 10$ l'heure) et qui va être présenté cinq soirs (au cachet minimal de 93$ par représentation), ce n'est pas rentable...»

Benoit Saint-Hilaire... (Photo: Bernard Brault, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Benoit Saint-Hilaire

Photo: Bernard Brault, La Presse

BENOIT SAINT-HILAIRE

Benoit Saint-Hilaire a étudié en théâtre au Cégep de Saint-Hyacinthe il y a 10 ans.

Le comédien qui s'est fait connaître grâce à la série Watatatow, dans laquelle il a joué pendant 10 ans, a aussi été vu dans Mémoires vives et Toute la vérité, mais, pour joindre les deux bouts, il travaille comme barman au restaurant Majestique.

«C'est difficile parce que, souvent, on n'a même pas la possibilité d'auditionner pour des rôles», regrette-t-il.

Au Majestique, il rencontre beaucoup d'amis artistes. «Je suis devenu le barman du bottin de l'UDA...»

Le comédien, qui travaille aussi pour des agences de pub comme coach d'acteurs, mène actuellement un projet de série web dont l'action se passe dans le milieu de la restauration.

Marie-Christine Pilotte... (Photo: André Pichette, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Marie-Christine Pilotte

Photo: André Pichette, La Presse

MARIE-CHRISTINE PILOTTE

Marie-Christine Pilotte dirige le collectif Les Femmelettes, en résidence à l'Espace La Risée. Elle travaille également à la création du prochain Cabaret politique et bouffonneries.

Elle a joué au Théâtre d'Aujourd'hui dans les pièces Vague de fond et Homo Erectus, mais cette diplômée du Cégep de Saint-Hyacinthe travaille de jour comme orthopédagogue à l'école primaire Laurendeau-Dunton, à LaSalle.

«J'ai étudié en orthopédagogie avant de faire du théâtre, dit-elle. Mes parents y tenaient, justement parce que c'est difficile de gagner sa vie comme acteur. Je n'ai pas abandonné le métier de comédien, mais c'est sûr que j'en fais de moins en moins.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Théâtre: jouer au salaire minimum

    Théâtre

    Théâtre: jouer au salaire minimum

    Sans surprise, le théâtre est le parent pauvre des disciplines pratiquées par les acteurs et les actrices au Québec. Or, c'est aussi un art noble,... »

  • Cinéma: combien gagnent nos comédiens?

    Cinéma québécois

    Cinéma: combien gagnent nos comédiens?

    Nous ne sommes pas aux États-Unis. Ni en France. Au Québec, où environ 25 films de fiction sont produits par année, on ne trouve pas vraiment de... »

  • La télé, mine d'or pour le 1%

    Télévision

    La télé, mine d'or pour le 1%

    Ces comédiens au sommet de la pyramide empochent des cachets grimpant dans les six chiffres pour leur participation à des séries populaires, qui... »

  • NATHALIE PETROWSKI | Le salaire de la sueur

    Nathalie Petrowski

    Le salaire de la sueur

    Je revois très clairement la scène. C'était il y a déjà quatre ans. J'étais attablée au Continental après une projection du film Gerry. Sur... »

  • Quatre saisons dans la vie d'Éric Bruneau

    Arts

    Quatre saisons dans la vie d'Éric Bruneau

    Télé, cinéma, théâtre, doublage. La dernière année d'Éric Bruneau s'est déroulée sous le signe de la multidisciplinarité. Le comédien a accepté de... »

  • Alexis Martin: l'art de durer

    Théâtre

    Alexis Martin: l'art de durer

    Télévision, cinéma, radio, théâtre, voix... Alexis Martin passe avec aisance d'un univers à l'autre. Très jeune, il a retenu ce conseil que lui a... »

  • Le doublage perd la voix

    Cinéma

    Le doublage perd la voix

    Est-il pensable comme acteur de vivre uniquement de sa voix au Québec? De moins en moins. L'industrie du doublage, qui fait travailler en moyenne 640... »

  • Théâtre à Québec: les «à-côtés», planche de salut

    Théâtre

    Théâtre à Québec: les «à-côtés», planche de salut

    La constatation ne surprendra personne: pour gagner leur vie correctement, les comédiens de Québec comptent presque tous sur des «à-côtés» pour... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer