(Londres) Londres a annoncé vendredi l’envoi aux Îles Vierges britanniques de la ministre des Outre-mer Amanda Milling après l’arrestation aux États-Unis du premier ministre local, qui y a été inculpé pour trafic de drogue et blanchiment d’argent.

Mis à jour le 29 avril
Agence France-Presse

« Il est de mon devoir, en tant que gouverneur, de vous informer que ce matin le premier ministre Andrew Fahie a été arrêté à Miami en raison de poursuites liées à l’importation de stupéfiants et de blanchiment d’argent », avait annoncé jeudi le gouverneur des îles Vierges, John Rankin, dans un communiqué.

Après avoir déclaré être « consternée par ces graves allégations », la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss a annoncé vendredi, à l’issue d’une réunion d’urgence, envoyer sur place sa ministre des Outre-mer Amanda Milling.

« J’ai demandé à la ministre des Outre-mers de se rendre immédiatement sur le territoire pour parler avec le gouverneur et les hauts responsables », a-t-elle indiqué dans un communiqué. « Les Territoires d’Outre-mer sont partie intégrante de la famille britannique. Le gouvernement s’engage à garantir la sécurité et le bien-être des habitants des Iles Vierges britanniques. »

La directrice des services portuaires des Iles Vierges britanniques, Oleanvine Maynard, et son fils Kadeem Maynard, ont aussi été arrêtés pour les mêmes faits, a indiqué dans un communiqué transmis à l’AFP la cheffe de l’agence américaine antidrogue (DEA), Anne Milgram.

« N’importe quelle personne impliquée dans l’importation de drogues dangereuses aux États-Unis sera tenue pour responsable, peu importe sa position », a souligné Mme Milgram.  

Les trois accusés ont été interpellés dans un aéroport du nord de Miami alors qu’ils avaient rendez-vous avec des trafiquants de drogue mexicains, en réalité des agents sous couverture de la DEA, qui devaient leur donner 700 000 dollars en liquide en échange de leur aide pour faire passer de la cocaïne depuis la Colombie vers Miami et New York, selon des documents judiciaires cités par la presse américaine.  

Les Iles Vierges britanniques qui comptent environ 35 000 habitants, sont situées à l’est de Porto Rico et sont connues pour être l’un des principaux paradis fiscaux de la planète.  

L’archipel des Caraïbes est doté d’un gouvernement autonome, mais un gouverneur y est nommé par la reine Élisabeth II, sur recommandation du gouvernement britannique.