(Port-au-Prince) Au moins deux personnes ont été tuées lundi lors d’un séisme de magnitude 5,3 qui a secoué le sud-ouest d’Haïti, a indiqué à l’AFP la direction de la protection civile haïtienne.

Publié le 24 janvier
Agence France-Presse

À Anse-à-Veau, petite ville côtière à 130 km à l’ouest de la capitale Port-au-Prince, une femme est décédée après l’effondrement d’un mur. Dans la commune de Fonds-des-Nègres, 20 km plus au sud, le deuxième décès a été causé par un glissement de terrain.

L’âge des victimes n’a pas encore été rendu public par le directeur de la protection civile haïtienne, Jerry Chandler.  

Les équipes de secours présentes dans les zones affectées font état de plusieurs blessés légers et de dégâts sur au moins trente-cinq maisons à Anse-à-Veau, commune située à 3 km de l’épicentre selon l’institut d’études géologiques des États-Unis USGS.

Enregistré à 8 h 16, le tremblement de terre a été ressenti jusque dans la capitale et a été suivi par une dizaine de secousses, dont une réplique d’une magnitude de 5,1 moins d’une heure après.

La péninsule sud-ouest d’Haïti avait déjà été ravagée le 14 août dernier par un puissant tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a tué plus de 2200 personnes et causé la destruction de plus de 130 000 maisons.