Tourisme

Partir seul

Certains le font par choix, pour d'autres, c'est circonstanciel. Mais tous sont d'accord sur une chose : une fois apprivoisé, le voyage en solo comporte une foule d'avantages, et ce n'est pas exclusif aux célibataires.

Marika Laforest

Maman d'un ado de 15 ans, Marika, consultante en communication numérique âgée de 39 ans, a recommencé à voyager seule après sa séparation. « Il faut bien des avantages à la garde partagée ! », lance-t-elle.

Quand son fils est en bas âge, elle met le cap sur l'Afrique du Sud, où elle est demoiselle d'honneur au mariage d'une amie rencontrée quelques années plus tôt en Californie. « J'ai fait un voyage de six mois après mes études, raconte-t-elle. Je me suis liée d'amitié avec cette Sud-Africaine et on a gardé contact.»

Elle profite ensuite d'une conférence à laquelle elle souhaite assister, à Paris, pour passer un peu de temps dans la Ville Lumière. « J'ai loué un appartement dans le Marais, non loin du Marché des Enfants Rouges. » Adepte de street art, elle effectue un circuit portant sur ce thème, en plus de visiter les Catacombes et le cimetière du Père-Lachaise.

Puis, elle s'envole pour Barcelone. « C'était le rêve de mes 20 ans ! Je voulais y aller depuis que j'avais vu L'Auberge espagnole. » De nature sociable et joviale, elle écrit à un photographe qu'elle aime suivre sur Instagram afin de le rencontrer. « On s'est donnés rendez-vous par l'entremise de Twitter. Il est venu me chercher en mobylette. On s'est promenés tout un après-midi à faire des photos. On avait les deux côtés : mes lieux plus touristiques et ses yeux de local. C'est un des gros avantages de partir seule : si j'avais voyagé avec quelqu'un, je n'aurais pas cherché à entrer en contact avec des gens de la place. »

Quelques mois plus tard, elle réalise qu'elle est entourée de voyageurs solo dans un « tout-compris » de Cayo Santa Maria, à Cuba, après avoir fraternisé avec un groupe de l'Ouest canadien. « Ils venaient tous de Vancouver, mais s'étaient connus dans l'avion ! »

C'est plus fort qu'elle : en solo ou avec des amis, elle finit toujours par tisser des liens. Son réseau en est enrichi, et elle a maintenant des copains à visiter aux quatre coins de la planète !

Ann-Sophie Perigny Michel

Depuis son plus jeune âge, cette gérante d'événements chez MTL cuisine a eu la chance de voyager régulièrement en France avec son frère et sa mère, originaire de ce pays. Depuis le décès de cette dernière, la célibataire de 28 ans a dû changer sa façon de voyager. Elle a apprivoisé le voyage en solo tout doucement, en allant d'abord en terrain connu. « La première fois que je suis partie seule, je suis retournée voir ma famille en France. La deuxième fois, j'ai pris un vol pour Nice et je suis allée à Monaco avant d'aller rendre visite à ma grand-mère. »

C'est lors de ce voyage que le déclic se produit. « Quelque chose s'est connecté », confie-t-elle. Un voyage à Miami prévu avec une amie tombe à l'eau quelques mois plus tard. « J'avais tout de même pris mes vacances, alors j'ai regardé quels vols étaient les moins cher. J'ai décidé d'aller à Orlando. J'ai passé trois jours seule à Disney World ! Comme c'était mon anniversaire, on m'a fait passer devant les files d'attente, j'ai eu des demi-bouteilles de champagne et j'ai même pu manger dans les meilleurs restaurants sans réservation. Ce n'est selon moi pas seulement parce que c'était ma fête : je n'aurais sans doute pas eu droit à tout ça si j'avais fait partie d'un groupe.»

Suivront un voyage éclair d'une semaine en Australie, un autre séjour en France, une escapade à Barcelone, à Cannes, en Californie, à Cuba... « Au cours de ces voyages, j'ai eu droit à de nombreux privilèges, dit cette fille super-organisée qui se déplace seulement avec un bagage de cabine. Tout le monde veut toujours bien s'occuper de moi parce que je voyage seule. J'ai aussi découvert beaucoup de choses sur moi-même. Quand je voyage seule, je me retrouve. »

Partager

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer