Finance

Savoir épargner pour une belle retraite

Tendance démographique oblige, si vous faites partie des générations qui suivent celle des baby-boomers, vous franchirez sûrement haut la main le cap des 90 ans. Bonne nouvelle, votre retraite risque d'être plus longue que prévu.

Avec une espérance de vie plus longue, combien doit-on épargner pour la retraite? Une façon de déterminer vos besoins futurs consiste à calculer votre taux de remplacement de revenu. C'est la proportion de votre revenu pendant votre vie active qu'il faudra remplacer pour maintenir votre niveau de vie à la retraite.

La proportion de 70 % des revenus actuels pour la retraite est souvent utilisée. Même si elle demeure pertinente, elle a ses limites. Elle ne tient pas compte de certains facteurs importants comme le niveau de revenu, l'âge visé de la retraite et le type de retraite souhaité. « Un taux de remplacement de 70 % est plutôt une manière de fixer un objectif nécessaire afin d'amorcer une réflexion. Cette proportion variera beaucoup d'une personne à l'autre », nuance Sophie Labonne, conseillère principale, Investissement et planification de la retraite, à la Banque Nationale.

Déterminer ses besoins d'épargne à la retraite

D'autres méthodes servent à évaluer les revenus dont vous aurez besoin à la retraite. L'approche fiscale vise à conserver le même revenu net avant et après la retraite en considérant principalement l'impôt et la disparition de certaines dépenses, comme les cotisations à la RRQ ou à un REER.

Vous pouvez aussi préparer un budget qui reflète votre situation actuelle. Ensuite, établissez quelles dépenses resteront à la retraite. Certaines augmenteront, comme les soins de santé, alors que d'autres diminueront. Par exemple, il est fort probable que les dépenses liées aux enfants seront moins importantes quand vous aurez 65 ans.

Peu importe la façon dont vous déterminez vos besoins futurs, il est sage de se doter d'une marge de manoeuvre suffisante. « Personne ne veut devoir se serrer la ceinture un jour. Vous devez faire face aux probabilités d'atteindre ou même de dépasser 90 ans pour un homme et 95 ans pour une femme », rappelle Sophie Labonne.

Comment financer sa retraite

De nombreuses sources de revenu s'offrent à vous. Les régimes de pension de l'employeur et du gouvernement, de même que vos efforts d'épargne-retraite compteront pour la base de vos revenus. Deux aspects sont essentiels à considérer au moment de financer votre retraite : assurer la pérennité de votre épargne pour ne pas vous retrouver un jour sans revenu et minimiser le coût fiscal afin d'éviter de payer plus d'impôt à la retraite qu'en période d'accumulation.

Obtenir un plan de retraite auprès d'un planificateur financier demeure la meilleure façon de déterminer quelles sources de revenu doivent être utilisées et dans quel ordre il faudra procéder. « Un plan de retraite efficace tiendra compte de toutes vos sources de revenu à venir et établira la façon la plus avantageuse de les employer sur le plan fiscal, ajoute Sophie Labonne. Cela ne signifie pas de sécuriser vos actifs à 100 %, mais de réviser régulièrement leur répartition au sein des véhicules de retraite. On peut ainsi mieux prendre en considération le besoin de pérennité de vos avoirs et votre tolérance au risque. »

Plusieurs solutions de gestion des avoirs sont à votre portée. Voyez auprès d'un planificateur financier laquelle sera le mieux adaptée pour vous aider à bâtir une retraite à la hauteur de vos attentes.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer