Entreprises

5 erreurs fréquentes en ressources humaines

Plus que tout autre aspect de la gestion d'une entreprise, les ressources humaines obéissent souvent à une sorte de « stratégie du jour » où les dossiers urgents - manque de main-d'oeuvre, retards de production ou de livraison, démissions - font office de plan d'action RH. Et plus la croissance est rapide, plus les soucis menacent de plomber un bel essor. Voici 5 angles morts RH qui peuvent avoir des conséquences légales, financières et humaines dans les opérations d'une entreprise.

Angle mort no 1               

Devenir entrepreneur donne instantanément des compétences RH - après tout, on a déjà été employé !

La vérité

Gérer des employés, ça paraît simple, mais ça ne l'est pas. Pour assurer de bonnes pratiques RH, la liste de choses à mettre en place rassemble des pratiques de natures bien différentes, qui vont de l'efficacité des tâches administratives aux compétences relationnelles. Quel chef d'entreprise maîtrise au départ ce tas de choses nouvelles ? La bonne gestion des RH est une équité de taille qui ne s'apprend pas... « sur le tas », justement. 

Angle mort no 2

Expliquer verbalement les grandes lignes de la politique d'entreprise suffit.

La vérité

Une politique écrite en matière de conciliation travail-famille ou de retards répétés, par exemple, est d'abord et avant tout une protection en cas de problèmes légaux. Elle doit être communiquée par écrit aux employés, et signée par eux, ce qui les engage à la respecter. Une mise à jour annuelle évite par ailleurs toute zone grise en cas de mésentente. 

Angle mort no 3

De la bière gratuite le vendredi, ça fidélise les employés.

La vérité 

Si la culture start-up a influencé de nombreuses entreprises à investir dans des « nananes », ce sont encore de bonnes vieilles pratiques RH de qualité qui retiennent les employés. Ce qui fait qu'un employé est motivé et loyal, c'est qu'il a la sensation d'évoluer dans son travail, qu'il a des relations enrichissantes avec ses collègues et son patron, et qu'il a droit à des avantages sociaux qui correspondent à ses besoins.

Angle mort no 4

Les jeunes veulent tout, tout de suite.

La vérité

Comme employeur, on a deux choix : 1. Creuser le fossé entre les générations ou 2. Mettre à profit différentes visions pour enrichir la culture d'entreprise. L'image que l'on se fait souvent des 25-35 branchés-mobiles et gâtés est aussi caricaturale que celles des 43 ans et plus qui portent un polo et font des « dad jokes ». La réalité, c'est qu'en ce qui concerne la recherche du sentiment d'accomplissement et de relations humaines enrichissantes au travail, les RH n'ont pas d'âge.

Angle mort no 5

Vos employés comprennent tous les avantages que vous leur offrez.

La vérité

La meilleure façon de garder vos employés ? Un bonus ? Une journée de congé ? Pas mal, mais le classique plan d'avantages a plus à offrir. Le hic, c'est que les employés ne le lisent pas ou, pire, ne le comprennent pas, ce qui vous prive de l'un des plus importants moyens de rétention dont vous disposez. Une plateforme qui décode le plan d'avantages sociaux et en facilite la consultation et la mise à jour s'impose dès lors comme un incontournable.

50 %* des employés ne comprennent pas bien leur plan d'avantages sociaux, révèle un sondage du International Foundation of Employee Benefit Plans. C'est un sur deux !                     

Gérez vos RH sans angles morts avec Collage.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer