Entreprises

Mon entreprise, mon histoire...

Complètement yoga et juste assez techno!

Touche-à-tout, Marie-Hélène Grand'Maison a longtemps gravité dans les domaines des communications, du cinéma et de la chanson. Jusqu'à ce qu'un profond besoin de connaissance de soi l'amène à s'intéresser au yoga et à la relation d'aide. Tous les enseignements reçus, elle les transmet aujourd'hui avec passion.

De formations en certifications, Marie-Hélène a fait ses premières armes comme prof de yoga et thérapeute holistique dès 2005. Mais ce n'est que six ans plus tard qu'elle est devenue son propre patron. Incitée par un coup du destin qui l'a forcée à déménager et lui a procuré un petit coussin, elle a quitté Montréal pour Sainte-Adèle. Au plus près de la nature et de son désir d'harmonie, elle offre désormais des consultations et des ateliers de yoga Prana Flow, une discipline qui intègre la danse et la musique. Grâce à son site Web et aux médias sociaux, elle se bâtit une clientèle fidèle.

Ces dernières années, l'offre de yoga a explosé. Comment faites-vous pour vous démarquer en ligne?

Quand j'ai commencé à donner des cours, en 2009, l'utilisation d'Internet était limitée. J'ai attendu cinq ans avant de développer mon site. J'y suis allée à tâtons. J'en ai mis du temps à créer mon contenu, à le mettre en page et à choisir mes photos! Par contre, je sous-utilisais les médias sociaux. Je n'avais pas de page Facebook professionnelle et j'utilisais encore des affiches papier! Je me suis rendue compte que ça ne donnait pas grand-chose. Je devais miser plus sur Internet.

Avez-vous sollicité de l'aide professionnelle pour développer une stratégie numérique?

Cette année, pour la première fois, j'ai fait appel à une experte, car ma banque d'élèves avait atteint un plafond. Elle m'a aidée à créer une page Web dédiée à ma retraite de yoga et m'a donné un cours de « Facebook 101 » - comment définir mon offre, projeter la bonne image, utiliser les bons mots-clés pour rejoindre mon public cible. J'ai aussi appris à utiliser le gestionnaire de publicités sur Facebook. J'ai investi dans la publicité numérique professionnelle. Ça fait toute la différence : vidéo vue 5000 fois, nouvelles inscriptions, trafic accru sur mon site et beaucoup de « J'aime » ou « Intéressé ». Pour ma prochaine retraite, en novembre, je devrai peaufiner certaines choses - mais quoi? Les médias sociaux offrent un monde de possibilités! 

Quels sont vos prochains défis concernant le marketing numérique?

Je veux être juste assez techno, sans être esclave des médias sociaux. C'est-à-dire renforcer ma présence en ligne tout en conservant mon équilibre. Autrement, tu crées un monstre que tu dois nourrir sans cesse. Ça gruge le temps et l'énergie. Ça vaut la peine de demander de l'aide d'un expert quand tu en ressens le besoin. Plus tu acquiers des connaissances, plus tu investis en pub de façon judicieuse. Le marketing numérique est devenu un incontournable pour me faire connaître.

Comme Marie-Hélène, vous aimeriez faire appel à un professionnel en marketing numérique? Que ce soit pour élargir votre clientèle ou optimiser vos médias sociaux, nous pouvons vous aider. 

Pour découvrir les services pour entreprises, consultez le site des Pages Jaunes

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer