• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Entreprises 
  • > Le numérique et l'intelligence artificielle : au service des entreprises 
Entreprises

Le numérique et l'intelligence artificielle : au service des entreprises

Jean-Philippe Courtois, vice‑président exécutif et président Monde des...

Agrandir

Jean-Philippe Courtois, vice‑président exécutif et président Monde des ventes, du marketing et des opérations de Microsoft

Nos entreprises québécoises sont à la croisée des chemins. À l'heure où on ne cesse de parler de réalité virtuelle, d'objets connectés, de commerce en ligne, de mégadonnées, d'intelligence artificielle..., l'enjeu, pour nos entreprises, est de s'adapter à ces transformations numériques en amorçant elles-mêmes le virage qui s'offre à elles.

Pourquoi? Parce que ce virage est source d'occasions d'affaires, plus particulièrement dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Concrètement, l'IA a permis à des entreprises telles que Netflix de comprendre, grâce à des algorithmes, les habitudes et les intérêts de ses consommateurs et d'offrir à ces derniers un choix de sélections personnalisé. Elle optimise également les services à la clientèle grâce aux chatbots évolués, des robots conversationnels qui aident l'utilisateur lors d'une démarche administrative, pour comprendre un service, ou encore passer une commande! Cette technologie est disponible notamment sur Messenger, de Facebook, ainsi que sur Twitter, et est utilisée par Slack, Uber, Airbnb...

Cependant, ce virage numérique peut inspirer des craintes, notamment lorsqu'il remet possiblement en question la main-d'oeuvre d'une entreprise. Comment l'aborder sereinement?

En opérant un changement radical de la culture d'entreprise, selon Jean-Philippe Courtois, vice‑président exécutif et président Monde des ventes, du marketing et des opérations de Microsoft. La clé de ce changement réside dans l'instauration d'une confiance au sein de l'organisation. Car, d'après M. Courtois, ce virage ne doit pas être assimilé à une menace pour les employés. Il faut voir les bénéfices que ces derniers peuvent en retirer. Par exemple, l'investissement dans de nouveaux outils technologiques permettra aux employés une flexibilité (on le voit déjà avec le potentiel de connexion à distance lors de télétravail) et une meilleure productivité, grâce à des outils collaboratifs offrant une meilleure communication entre clients et salariés. En termes de qualification de main-d'oeuvre, M. Courtois prédit une généralisation des compétences numériques, puisqu'elles seront nécessaires à chaque employé.

Enfin, saviez-vous que Montréal est l'épicentre mondial de l'intelligence artificielle? En effet, Google et Microsoft ont récemment investi dans notre métropole, auprès d'entreprises et d'universités. On y compte également la plus forte concentration de chercheurs indépendants sur le sujet, dont le renommé professeur Yoshua Bengio, pionnier de l'IA, à l'origine de la méthode de « l'apprentissage profond ».

Inspiré par cette transformation numérique?

Jean-Philippe Courtois donnera une conférence sur les clés du numérique et de l'intelligence artificielle, à Montréal, le 15 mai, sous le Grand Chapiteau du Cirque du Soleil. Inscrivez-vous!

Partager

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer