Entreprises

Amorcer sa stratégie d'affaires numérique : par où commencer ?

Équiper votre entreprise de quelques gadgets ne suffit pas à la faire entrer dans l'économie du 21e siècle. Avant d'investir dans la technologie, vous devriez définir une stratégie numérique en fonction de vos besoins réels. Mode d'emploi.

Définissez vos capacités actuelles

Au moment d'entreprendre un projet numérique, assurez-vous d'avoir en main un portrait de votre organisation en matière de technologies de l'information et des communications (TIC). Évaluez les actifs TIC, les compétences numériques ainsi que les processus de gestion. Le facteur humain joue aussi un rôle majeur dans l'équation. Quelle importance accorde votre entreprise aux nouvelles technologies dans le développement de ses affaires ? Quelle est l'attitude des employés face à la modernité ? Sont-ils plutôt participatifs ou réticents ? Autant de questions auxquelles vous devrez répondre.

Intégrez le numérique à votre stratégie d'affaires

Moderniser votre entreprise ne signifie pas d'adopter tout simplement le même système que votre compétiteur. Une intervention ciblée, avec des solutions technologiques, peut venir corriger certaines lacunes dans votre capacité de production. Définissez comment les nouvelles technologies peuvent contribuer à vous faire atteindre des objectifs précis en regard de votre stratégie d'affaires. Dresser une carte détaillée de l'organisation des processus d'affaires s'avérera utile au moment de cerner les buts à respecter. Ce plan de match servira de ligne directrice dans les projets TIC à venir.

Comprenez vos besoins

Faites ensuite une analyse détaillée des besoins actuels et futurs de votre entreprise. Le cahier de charges d'un contrat avec un éventuel fournisseur s'appuiera sur cette étape préliminaire. En définissant les fonctionnalités que vous recherchez dans un système, vous donnez un cadre précis au processus de sélection d'un logiciel, ce qui réduira les risques d'erreur et de dépassement de coûts. À cette étape, l'aide d'un consultant externe - et de préférence neutre - est souhaitable. Il révisera la liste de vos besoins et examinera les solutions qui conviennent le mieux à votre entreprise.

Choisissez la bonne solution

Ce qui fonctionne pour le voisin ne vous convient peut-être pas ! Pour sélectionner la bonne solution technologique, l'appel d'offres devrait inclure une description exhaustive de vos besoins. Soyez proactif en invitant les fournisseurs les plus intéressants à venir faire une démonstration de leur solution. Après quoi, il faudra négocier avec le candidat retenu. S'il existe un fossé entre sa solution et les fonctionnalités que vous désirez, demandez-lui s'il peut adapter son système. Un comité de sélection - incluant les principaux utilisateurs des TIC - peut être mis sur pied pour cette étape cruciale.

Planifiez votre projet technologique

Un gestionnaire spécialement recruté pour l'occasion jouera un rôle clé dans le déploiement du nouveau projet technologique, car, avouons-le, le dossier est trop important pour être laissé entre les mains du fournisseur... et les autres gestionnaires en ont déjà plein les bras avec les opérations régulières. Question de bien « huiler la machine », formez les employés de façon adéquate et tenez-les informés des progrès en cours. Cette approche collaborative permettra d'en faire de précieux alliés.

Pour mieux connaître les solutions numériques qui s'offrent à votre entreprise, un camp de formation se tiendra le 16 novembre à Saint-Hubert et le 23 novembre à Laval.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer