Culturel

INFERNO promet une intrigue... d'enfer.

Troisième volet de la franchise cinématographique inspirée des romans de Dan Brown, Inferno débarque sur grand écran le 28 octobre prochain. Où mèneront les aventures du professeur de symbologie Robert Langdon cette fois-ci?

Empruntant son titre à l'oeuvre magistrale de Dante, Inferno, le mot latin pour « enfer », promet d'être tout un thriller psychologique. L'intrigue du nouveau film de Ron Howard se déroule en Italie et s'inspire du célèbre poème L'Enfer écrit au XIVe siècle par Dante. Robert Langdon, joué encore une fois par le brillant Tom Hanks, doit déchiffrer l'énigme la plus complexe de sa carrière et découvrir, en traversant « les cercles de l'Enfer », ceux qui détiennent la vérité avant que le monde soit à tout jamais transformé!

Voyage infernal dans les ténèbres

La Divine Comédie de Dante offre une vision effrayante des châtiments de l'Enfer. Le poème épique suit le voyage de l'auteur dans l'Enfer, le Purgatoire et le Paradis. Il est guidé dans les neuf cercles de l'Enfer, où sont punis (très poétiquement) ceux dont la vie fut entachée d'un type bien défini de péché : les diseurs de bonne aventure ont la tête tournée vers l'arrière, incapables de voir ce qui les attend; les politiciens corrompus sont immergés dans le goudron bouillant. Le plus grave des châtiments est réservé aux trois plus grands traîtres de l'histoire de l'Église et de l'État : Judas, Brutus et Cassius. L'oeuvre a fortement marqué des générations de lecteurs, dont le jeune Dan Brown.

Un poème qui inspire un livre, un livre qui inspire un film.

Dans le film, Robert Langdon se réveille et doit résoudre un énorme mystère en se passant de sa principale force : sa mémoire. Amnésique, hanté par des visions intenses et pris de maux de tête fiévreux, il doit savoir ce qui lui est arrivé, et surtout pourquoi.

Le réalisateur Ron Howard explique que « l'esprit de Langdon est tourmenté par un homme complètement obsédé par Dante. Le protagoniste doit donner un sens aux indices qui ont été déposés devant lui ».

« Dante a inventé notre conception moderne de l'enfer, raconte le producteur Brian Grazer. Il est témoin de gens punis par une justice poétique. Cela devient le casse‑tête que doit résoudre Langdon dans le film. Dante décrit l'enfer, le peintre Botticelli a visualisé l'enfer, mais seul Robert Langdon peut empêcher l'enfer sur terre en évitant la propagation d'un virus mortel. »

Encore une fois, Dan Brown s'aventure sur le terrain glissant de la religion puisque Dante, forcé à l'exil pour insoumission au pape, était aussi un catholique très critiqué et reconnu comme un hérétique convaincu. On se rappelle que Brown avait déjà créé la polémique en imaginant, dans Le Code Da Vinci, que Jésus et Marie-Madeleine avaient des descendants.

Plongez dans cet univers rempli de codes, de symboles et de secrets dès le 28 octobre prochain. D'ici là, visionnez la bande-annonce du film.

À venir sur lapresse.ca : d'autres articles contenant des exclusivités et des faits intéressants sur Inferno!

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer