Automobiles

Un geste de portée mondiale par Déry Toyota

Première mondiale pour une concession d'automobiles

Saviez-vous qu'une automobile génère plus de 8 000 livres de carbone (CO2) par an en moyenne? Et qu'un arbre parvient à capturer environ 1 000 livres de ce même gaz durant sa vie?

La végétation contribue ainsi à contenir, voire à réduire les émissions, affirme Jean‑François Desaliers, président de Eden Canada, bannière d'une ONG internationale reconnue, porteuse de causes humanitaires et environnementales.

Les arbres et la végétation ont toujours capturé le carbone, filtrant ainsi la pollution, produisant de l'oxygène et stabilisant le climat. C'est un processus naturel qui fertilise le sol et protège la biodiversité, tout en freinant l'érosion.

C'est également la façon la plus économique de réduire les gaz à effet de serre, plaide l'écologiste québécois qui a créé et implanté un programme national de certification écoresponsable pour les concessions d'automobiles.

 Initiative unique

L'initiative a rapidement rejoint l'esprit de conservation d'un concessionnaire de Saint‑Jean‑sur‑Richelieu : stimulé par l'idée, Déry Toyota s'est engagé à contrebalancer les émissions produites par chaque véhicule vendu pour une période de quatre ans.

Comme le concessionnaire livre près de 1 500 véhicules par année, sa participation permet de neutraliser près de 23 000 tonnes de CO2. Un geste qui équivaut à la plantation de 60 000 arbres, soit une moyenne de quarante arbres par véhicule vendu.

C'est la première fois qu'un concessionnaire d'automobiles adhère à un tel programme, visant à planter des arbres à Madagascar, au Népal, en Éthiopie, en Haïti, au Canada et aux États‑Unis.

Il s'agit là d'une action de portée mondiale. En effet, le protocole de plantation regroupe la croissance rapide des forêts tropicales, où un arbre atteint sa maturité en 25 ans, et la pousse plus lente de la nature boréale où un siècle est nécessaire à l'obtention d'une taille de végétaux adulte, établissant un objectif de pondération de l'effort à travers le monde.

Assainir la planète

« C'est une façon de mettre la main à la pâte sans avoir à renoncer à notre mode de vie. Un moyen de contribuer à stopper le changement climatique que tous ont pu commencer à observer, en le faisant particulièrement pour nos enfants et petits-enfants. Cette conviction nous anime depuis très longtemps », précise Marie‑France Déry, directrice générale de la concession. C'est pourquoi elle a favorablement accueilli et soutenu le projet présenté par Jean‑François Desaliers.

La concession de Saint‑Jean‑sur‑Richelieu propose plusieurs solutions de véhicules verts, de la voiture moins énergivore à l'auto hybride branchable, et promeut d'autres initiatives d'efficacité énergétique, dont une idée singulière qui marque la conscience collective.

Solution saine et originale

Des vélos en libre‑service sont mis à la disposition de la clientèle de son centre. Un transport actif et gratuit pour effectuer des commissions ou se rendre au travail pour tout client qui le désire. Et pour la concession, il s'agit d'une autre façon exclusive de contribuer à sauver la planète.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2320429:box

publicité

la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:2334608:box

publicité

publicité

image title
Fermer