Près de 50 manifestants ont été arrêtés à Moscou

Deux jeunes manifestants détenus par la police à... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Deux jeunes manifestants détenus par la police à Moscou.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jim Heintz
Associated Press
Moscou

Les autorités policières ont arrêté près de cinquante personnes qui participaient à des rassemblements non autorisés, dimanche, une semaine après les nombreuses manifestations antigouvernementales s'étant déroulées dans de nombreuses villes russes.

La présence policière se faisait sentir lourdement dans le centre-ville de Moscou. Les piétons ne pouvaient pénétrer sur la place Rouge qu'en passant par des détecteurs de métal. La police avait aussi bloqué l'accès à la place Pouchkine, point traditionnel des rassemblements dans la capitale russe.

Trente-neuf personnes ont été arrêtées alors qu'elles tentaient de mener une manifestation à la place Triumphalnaya. Sept autres manifestants ont été interpellés à la place du Manège, située près du Kremlin, selon des sources policières rapportées par l'agence Tass.

L'organisation OVD-Info, qui surveille la répression politique en Russie, a indiqué que l'opposant bien-connu Ildar Dadine a été arrêté alors qu'il manifestait devant une station de police.

Dadine s'est fait connaître lorsqu'il est devenu la première personne à être condamné à une peine d'emprisonnement en vertu des nouvelles lois anti-manifestations mises en vigueur depuis 2014.

À Saint-Pétersbourg, une personne a été arrêtée alors qu'elle tentait de participer à un petit rassemblement près de Gostiny Dvor, une galerie marchande située sur la perspective Nevski, selon l'agence Interfax qui cite des sources policières.

La semaine dernière, plus de 1000 personnes avaient été interpelées à Moscou seulement.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer