Vélo Québec

8 bonnes pratiques à vélo

Avec la belle saison qui débute, les vélos sont de retour en plus grand nombre sur les routes. Avant d'enfourcher son vélo, il est toujours bon de se rappeler les trucs, astuces et règles de conduite pour rouler en toute sécurité.

1. ÊTRE VISIBLE LA NUIT

Cadre, roues, réflecteurs, phare... Plus on est visible, mieux c'est! Avant de prendre la route, on vérifie que tout y est pour être bien vu : un réflecteur blanc à l'avant, un réflecteur rouge à l'arrière, un réflecteur jaune ou blanc dans la roue avant, un réflecteur rouge ou blanc dans la roue arrière, des réflecteurs jaunes aux pédales.

De plus, dès la tombée de la nuit, on s'assure d'avoir un phare blanc à l'avant et un feu rouge à l'arrière. On peut aussi apposer des bandes réfléchissantes sur la fourche et les jantes, ou avoir des pneus réfléchissants pour remplacer les réflecteurs de roues. Une bande réfléchissante aux chevilles peut remplacer les réflecteurs aux pédales.

2. ÉVITER LES ANGLES MORTS

À vélo, mieux vaut se tenir loin des véhicules qui ont de grands angles morts, comme les camions et les bus. Le contact visuel est essentiel entre le cycliste et le chauffeur. On évite de se positionner entre le trottoir et un véhicule lourd : si celui-ci tourne à droite, on se retrouve dans son angle mort et on devient extrêmement vulnérable. De plus, mieux vaut ne pas effectuer un dépassement lorsque le véhicule lourd est en marche. Il est recommandé de le faire uniquement si le véhicule est à l'arrêt.

3. RESPECTER LES FEUX ROUGES

Les feux de signalisation régissent le flot de circulation, et ce, peu importe comment on se déplace. Depuis le 18 avril, les cyclistes sont autorisés à poursuivre leur route à un feu pour piétons activé, à condition d'avoir accordé la priorité aux piétons. Certaines intersections possèdent des feux cyclistes. Si c'est le cas, il faut savoir qu'ils ont préséance pour nous indiquer quand on peut passer.

4. CÉDER LA PRIORITÉ AUX BUS

En ville, les bus font partie intégrante de la circulation routière. Avec plusieurs dizaines de passagers à leur bord, il est logique de leur laisser la priorité. C'est une question de gros bon sens !

5. ÉTABLIR UN CONTACT VISUEL AUX INTERSECTIONS

Sur la route comme dans la vie, la communication joue un rôle clé. Pour partager la route, on communique ses intentions de façon claire aux autres usagers. Le contact visuel est une excellente habitude à prendre. On peut aussi utiliser les signaux de la main. Aux intersections, on s'assure d'être bien vu par tout le monde.

6. ADAPTER SA VITESSE À SON ENVIRONNEMENT

À vélo, on a souvent le vent dans les voiles. Mais filer à vive allure en pleine heure de pointe, surtout en milieu urbain, ne permet pas d'anticiper le comportement des gens sur notre chemin. Comme on n'est jamais à l'abri des manoeuvres impromptues des autres, aussi bien ralentir la cadence afin de pouvoir réagir aux imprévus et éviter les accrochages.

7. DÉPASSER TOUJOURS PAR LA GAUCHE

Le Code de la sécurité routière prescrit que les plus lents roulent à droite et que les plus rapides dépassent par la gauche. Pour dépasser un autre cycliste ou une voiture stationnée en double, on signale d'abord son intention avant d'amorcer le dépassement par la gauche. Signe du bras, annonce verbale, coup d'oeil à l'arrière, on fait ce qu'il faut pour indiquer notre manoeuvre.

8. SUIVRE LE SENS DE LA CIRCULATION

Rouler à contresens? Jamais, à moins que la signalisation ne l'autorise. Sur une voie à double sens ou à sens unique, on roule à droite. Sur les bandes cyclables unidirectionnelles et les chaussées désignées, on suit le sens des chevrons (flèches).

Bonne route !

Visitez le site Partage la route

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer