Le fond de l'air est plus froid, les jours sont moins longs. Déjà, le vert des arbres fait sentir qu'il passera bientôt à d'autres teintes. Les invitations aux vernissages et autres lancements de projets de toutes sortes pullulent dans nos boîtes à courriels. La saison des Canadiens commence dans moins d'un mois (la mienne : le 6 septembre); eh oui! Ça sent l'automne!

Mis à jour le 2 sept. 2009
Yann Perreau CYBERPRESSE

Friday night fever

Vendredi dernier, le climat demandait une petite laine et moi, j'allais jouer au disc jockey dans le cadre d'une soirée au profit de la compagnie théâtrale de mes amies, Les Berbères Mémères.

Tonitruante et décadente, mais combien harmonieuse soirée; comme si tout le monde avait gobé une pleine lune avant d'entrer et s'était donné la mission d'enflammer le loft de la rue St-Laurent. Toutes les plus belles folies étaient permises.

J'étais l'allume-feu, précédant d'autres djs, dont le comédien Rémi-Pierre Paquin et deux membres du groupe Misteur Valaire. À 23h00, j'avais le champ libre pour aller faire la fête et profiter de mon salaire : vodkas soda et rigolade à volonté.

Vers 4h00 am, la piste de danse brûlait comme une forêt californienne et les ressources en alcool devenaient rares; la fin semblait imminente. La seule solution, à moins d'un pacte avec le diable, était de sauter dans un taxi qui me ramènerait à la maison... À pied ou en Bixi, c'aurait été trop imprudent!

Guide Restos Voir

Au réveil, les battements de mon coeur martelaient ma tête; ma bouche goûtait la pointe de pizza aux ananas ingurgitée dans le cab de la veille, mais un sourire me chatouillait les lèvres. Une deuxième escapade éclair à Québec, en autant de semaine, m'attendait.

À la demande de « Guide Restos Voir », j'allais rendre une visite inattendue à Martin Léon. Cette émission animée par Anne-Marie Whitenshaw est diffusée au Canal Évasion. Le concept : chaque semaine, on invite un artiste afin de lui faire découvrir trois restaurants, à l'intérieur d'une même journée.

Ce samedi, après le petit-déjeuner au Château Frontenac et le dîner chez Soupe & Cie, l'équipée allait souper au restaurant La Traite à Wendake.

Comme je connais bien Martin et que l'expérience culinaire vécue la semaine précédente m'avait plu (lire ma chronique du 26/08/09), la production m'a considéré comme la surprise parfaite pour l'ami Léon.

Je sais pas ce qui restera du montage, mais putain qu'on a ri pendant ce repas, béni des dieux! Pour ceux qui ont le câble, restez à l'affût; l'épisode avec Martin Léon risque d'être complètement tordant!

Prendre un enfant dans ses bras

De retour à Québec vers les minuit, nous sommes passés chez des amis, rue St-Olivier, célébrer l'arrivée de bébé Jules, une petite boule d'amour bouillant d'à peine deux mois.

Le plus doux voyage qu'un homme peut faire est sûrement de prendre un enfant dans ses bras. J'imagine facilement la dose d'émotions quand je bercerai le mien.

La Cuisine

Après avoir endormi bébé Jules, nous nous dirigions à La Cuisine, 205 rue St-Vallier est, où d'autres copains nous attendaient. Ouvert en octobre 2006, ce bistro bar s'est donné comme mandat d'accueillir les gens, comme à la maison.

En plus de la bouffe réconfortante servie à toute heure, la chaleur se trouve dans l'audace du décor. Tous les objets qui meublent l'espace sont recyclés... et à vendre! Vous trippez sur une des tables, chaises ou lampes? Achetez!

Les adorables propriétaires glanent meubles, vaisselles et accessoires à la brocante, et les remplacent au besoin. Nul besoin de dire que le décor évolue de semaine en semaine!

Autre caractéristique : La Cuisine offre un service de bar complet. À deux heures du matin, ne soyez pas surpris de faire partie de la faune qui hurle et danse au son d'une groove pas possible. Vive la vie, vive la compagnie!

Sur la « 20 »...

Si vous roulez sur la « 20 » entre Québec et Montréal, le truck stop du Restaurant Madrid est immanquable avec ses énormes camions Big-Foot et ses répliques de dinosaures encerclant comme des bibelots géants la blanche bâtisse à l'architecture se voulant Espagnole (d'où le nom).

Après avoir englouti mon Bronto-Burger au son des dizaines de jeux vidéo installés pour divertir les tout-petits, j'ai eu l'honneur de rencontrer Normand L'Amour qui vend ses albums à l'entrée de la station-service.

Chers lecteurs, je ne suis désormais qu'à une seule personne de Jésus. M. L'Amour lui aurait serré la pince récemment, alors qu'il gonflait les pneus de son Auto Beaucoup.

Je ne m'allongerai pas sur le sujet, mais si vivre une expérience digne d'un film de David Lynch vous titille, vous savez que Ça existe. Rang du Moulin-Rouge à St-Léonard-d'Aston.

AVECÉNERGIE.ORG

Plus sérieusement, je termine en laissant une adresse qu'il vous faut prendre le temps d'explorer. Projet de société, AVECÉNERGIE.ORG rassemble des gens qui aspirent à un mode de vie plus conséquent, plus durable.

C'est le projet d'une équipe qui vous sollicite afin de passer le mot à vos contacts, qui vous demande d'être solidaire dans l'aventure afin d'abonner le maximum de citoyens pour réussir, ensemble, à convaincre nos dirigeants d'adhérer à cette vision de changement moderne et nécessaire pour nous tous.

C'est beau, ça ne coûte rien et ça vous parlera.

http://www.avecenergie.org

Photo: Marie-Pier Veilleux, collaboration spéciale

Normand L'Amour avec Yann Perreau