À votre prochaine excursion dans les parcs nationaux du Québec, ne laissez pas votre iPhone ou iPod à la maison. La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ), qui gère les parcs nationaux du sud de la province, vient de lancer Parc Parcours, un nouveau programme de découverte mettant à profit tout le potentiel des nouvelles technologies. L'objectif: renouveler l'expérience des visiteurs, tout en séduisant les jeunes, qui ne peuvent plus vivre sans leurs gadgets électroniques.

Simon Diotte, collaboration spéciale LA PRESSE

Le concept est simple: plutôt que présenter les richesses naturelles des parcs nationaux dans une exposition traditionnelle que l'on retrouvait autrefois dans les pavillons d'accueil des parcs nationaux (et que personne ne visitait), la SEPAQ a injecté ce contenu dans des applications que l'on télécharge désormais dans son produit Apple. Les visiteurs sont ainsi invités à explorer le parc, considéré comme un grand musée naturel, avec leur guide techno contenant cartes de sentiers, capsules d'information, activités à faire et encore plus.

«Ce que l'on constate, c'est que nos visiteurs veulent connaître les caractéristiques naturelles de nos territoires, mais ils ne veulent pas avoir l'impression d'être à l'école lorsqu'ils nous visitent. Je crois qu'avec Parc Parcours, on a trouvé un moyen de partager cette information d'une manière vive et amusante», explique Raymond Desjardins, président-directeur général de la SEPAQ.

Jusqu'à présent, deux parcs nationaux, de la Jacques-Cartier et du Mont-Saint-Bruno, proposent cette expérience très XXIe siècle, mais d'autres parcs emboîteront le pas d'ici les 15 prochains mois. Dès maintenant, les visiteurs technophiles peuvent télécharger sur l'internet le contenu Parc Parcours dans leur iPhone et préparer leur excursion sur le territoire. Ils peuvent aussi le faire sur place, à partir du Centre de découverte et de services. Si vous n'avez pas de produits Apple, qu'à cela ne tienne, on vous prête gratuitement un iPod Touch à l'accueil.

«La beauté de Parc Parcours, c'est qu'il permet de personnaliser les visites. Par exemple, si l'ornithologie vous intéresse, vous pouvez choisir de consulter, sur votre appareil, uniquement les capsules d'info sur ce sujet», explique Martin Soucy, vice-président Parcs Québec. Des bornes d'information avec iPad accueillent également les visiteurs dans les pavillons d'accueil. Cet outil oriente les visiteurs dans leur choix d'activités. Il peut remplacer, en quelque sorte, les conseils d'un garde-parc.

Avec cette nouvelle approche, la SEPAQ tient mordicus à démontrer sa volonté de se démarquer des autres lieux de plein air en offrant davantage d'explications et d'interprétation à ses visiteurs.