Playa del Carmen, «Playa» pour les intimes, grossit un peu plus chaque jour. Mais jusqu'à maintenant, le village a évité de sombrer dans la même folie que Cancún. Le secret de son succès: il a su garder une parcelle de son âme de village de pêcheurs.

Publié le 2 janv. 2012
Sophie Ouimet-Lamothe LA PRESSE

Malgré le développement touristique exponentiel de Playa del Carmen, il est toujours agréable de marcher le long de la Quinta Avenida (5e Avenue), la rue piétonne parallèle à la mer. Sont rassemblés, sur cette grande allée ombragée, la plupart des commerces et restaurants. Quant aux rues perpendiculaires (ou calles), elles mènent directement à la mer. La promenade sur la Quinta Avenida est donc parsemée de jolis carrés d'eau turquoise qui apparaissent furtivement à chaque intersection.

On n'échappe toutefois pas à la sollicitation des commerçants et à l'accent québécois, qui résonne presque autant que l'espagnol dans les petites rues de Playa. Impossible aussi d'éviter les McDonald's, Starbucks, Subway et autres Dairy Queen. Mais entre deux bannières archiconnues, on peut quand même faire quelques découvertes intéressantes le long de la Quinta Avenida. En voici trois où nous nous sommes arrêtés.

 

- Ah Cacao

Dans ce petit café consacré au cacao, il faut goûter le chocolat chaud maya, délicieusement épicé. Au cacao, on a rajouté une pincée de cannelle et de piment pasilla, de l'extrait de vanille, du zeste d'orange et un peu de miel. Un arôme unique se dégage de la boisson chaude qu'on peut déguster sur une petite terrasse.

Ceux qui ont plutôt envie de fraîcheur (car oui, il faut être prêt à suer pour boire ce chocolat chaud épicé) pourront se rabattre sur les boissons frappées - mocha, latte, espresso - ou sur les brownies, riches et crémeux.

Où: deux adresses le long de la Quinta Avenida, dont une au coin de l'Avenida Constituyentes

- Céline

Ce sont des Français (et non des Québécois amateurs de Céline Dion!) qui tiennent ce petit troquet un peu à l'écart de l'agitation. Café, baguettes, viennoiseries, une petite pause de la nourriture mexicaine à ceux qui en ont besoin!

Où: le long de la Quinta Avenida, intersection 34e rue.

Photo: Sophie Ouimet-Lamothe, La Presse

Chocolat chaud maya, délicieusement épicé.

- Zingara

Ce magasin de maillots de bain uruguayen a pignon sur rue un peu partout à Playa del Carmen. On y vend des maillots de toutes sortes et des accessoires de plage pour les accompagner: sandales, sacs, robes soleil... Toutefois, soyez prêt à sortir votre carte de crédit, car il faut débourser environ 100$ pour un haut de maillot, et... un autre 100$ pour le bas!

Où: six adresses en tout à Playa del Carmen, dont trois le long de la Quinta Avenida.

Et ailleurs...

La plupart du temps, Mexique rime avec folie touristique, mais pas seulement. Voici d'autres endroits tout aussi beaux mais plus tranquilles où passer ses vacances:

- Isla Mujeres

Vingt minutes de traversier sont nécessaires pour passer de la folie de Cancún au charme de la petite «île des femmes». Pour les vacanciers qui préfèrent un environnement plus tranquille et authentique.

- Puerto Morelos

Un petit village de pêcheurs à mi-chemin entre Cancún et Playa del Carmen, qui a gardé une atmosphère paisible grâce à son développement touristique modéré.

Photo: Sophie Ouimet-Lamothe, La Presse

Malgré le développement touristique, il est toujours agréable de marcher le long de la Quinta Avenida (5e Avenue), la rue piétonne parallèle à la mer.