Jade, 16 ans, avait les mains moites et des papillons dans l'estomac quand elle a annoncé à ses amies qu'elle était lesbienne. C'était l'an dernier. «J'étais complètement pétrifiée, je commençais à peine à m'accepter. Je l'ai d'abord annoncé par MSN», confie-t-elle. Elle a connu sa première copine par l'entremise d'une agence de rencontre en ligne.

Mis à jour le 5 févr. 2010
Sophie Allard LA PRESSE

Les nouvelles technologies - textos, réseaux sociaux et groupes de discussion - faciliteraient-elles la sortie du placard précoce? Cela ne fait aucun doute, selon les adolescents interviewés par La Presse. «Si MSN n'existait pas, je ne serais pas encore sorti du placard, confie Philippe, 14 ans. C'est plus facile à annoncer par écrit. Les forums de discussion m'ont aussi permis de rencontrer des gens qui vivaient la même chose que moi, de m'informer.»

 

Mégane a d'abord tenté d'annoncer à ses amis de vive voix qu'elle était lesbienne. «Ça ne sortait pas. J'avais peur des réactions. J'étais la première de mon âge à m'afficher. J'ai donc écrit sur MSN à quelques amis. Je les ai fuis, mais ils m'ont rapidement appuyée.»

Même chose pour Nick, 17 ans. «Mon coming out à 14 ans s'est révélé une tâche très difficile, car je ne m'acceptais pas complètement. Je voulais néanmoins en parler avant de tenter ma chance avec une personne du même sexe. Je me suis inscrit sur les forums de clavardage gais. J'ai lu les conseils de ceux qui étaient passés par là et je me suis décidé à l'annoncer... sur MSN.» Il a nié la rumeur qui a suivi mais, quand il est devenu amoureux, il a réussi à s'accepter grâce à son copain. «Il me prenait la main en public, j'étais tellement gêné! Mais je me suis fait à l'idée et j'ai pu vivre mon amour au grand jour.»