C'est le temps de faire des réserves de beurre d'arachide. Kraft Canada augmentera de 35% le prix de son produit-vedette à la fin du mois, a confirmé hier Stephanie Minna Cass, porte-parole de l'entreprise. «Il s'agit d'une conséquence de la hausse marquée du prix des arachides», a-t-elle indiqué.

Marie Allard LA PRESSE

Une tonne d'arachides de la variété runner se vend cette semaine 1249,52$US, selon le département américain de l'Agriculture (USDA). À pareille date l'an dernier, elle valait des «pinottes», soit 539,54$.

«Une combinaison de facteurs, dont la hausse des coûts d'énergie, de grandes chaleurs et la sécheresse qui a touché toutes les régions de culture d'arachides, a mené à une récolte moindre que l'an dernier», a expliqué dans un communiqué le National Peanut Board des États-Unis. Cette rareté des arachides a fait bondir les prix. Or, plus de 80% des arachides consommées au Canada proviennent de chez nos voisins du Sud.

Déjà, le prix du beurre d'arachides Natur, produit par Bioforce Canada, de Dollard-des-Ormeaux, a monté en novembre. «On n'a pas eu le choix de l'augmenter de moins de 25%», a dit Sylvie Beaudet, du service à la clientèle de Bioforce. Les ventes se sont maintenues malgré tout, a-t-elle affirmé. «On pensait que les gens seraient plus frileux, mais ils continuent de l'acheter parce qu'il est bon», a-t-elle fait valoir.

Forte demande dans les banques alimentaires

Mais que feront les plus démunis, pour qui le beurre de cacahuète est une rare source de protéines abordable? «Il est difficile de prévoir l'avenir, a dit Danny Michaud, directeur général de Moisson Montréal. Le beurre d'arachide est un produit de base vraiment demandé. Quand il y a une hausse du prix d'un aliment de base, on en voit généralement l'impact, puisque les gens nous en demandent plus. C'est arrivé l'an dernier avec la viande et les légumes.»

Kraft donne chaque année environ 500 pots de beurre d'arachide à Moisson Montréal. «On en reçoit aussi régulièrement des supermarchés et de particuliers», a indiqué M. Michaud. Il reste à savoir si ça suffira.

Aux États-Unis, où les grands fabricants (Kraft, J.M. Smucker, ConAgra) ont haussé le prix du beurre de cacahuète dès l'automne, des banques alimentaires disent en manquer. À défaut de beurre d'arachide comme source de protéines, plusieurs offrent des légumineuses, moins populaires.

«Malheureusement, ça pourrait avoir un impact sur la santé des familles défavorisées, car les légumineuses sont peu connues, a observé Alexandra Leduc, nutritionniste et présidente de Makéa, société-conseil en matière de nutrition. Je ne crois pas qu'elles les utiliseront.»

Bonne récolte en Chine

Les États-Unis sont le quatrième producteur mondial d'arachides, largement devancés par la Chine, l'Inde et le Nigeria.

Heureusement, la récolte chinoise a été bonne, 7% au-dessus de la moyenne annuelle, a rapporté récemment le Financial Times. Cela devrait aider à répondre à la demande, qui est forte: il faut 900 arachides pour produire un seul pot de 500 g de beurre d'arachide Natur.