Un antibiotique a pour la première fois traité efficacement et durablement le syndrome de l'intestin irritable (SII), qui affecte environ trente millions d'Américains et de nombreuses autres personnes dans le monde, selon une étude publiée mercredi.

Publié le 5 janv. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE



Cet antibiotique, le Xifaxan, du laboratoire américain Salix Pharmaceutical, est déjà autorisé par l'Agence américaine de réglementation des médicaments et des produits alimentaires (FDA) contre la diarrhée du voyageur et l'encéphalopathie hépatique.

Les résultats des deux essais cliniques de l'étude confirment aussi le rôle clé joué dans ce syndrome par des bactéries de la flore intestinale, une hypothèse controversée avancée il y a plusieurs années, indiquent les auteurs de la recherche parue dans le New England Journal of Medicine du 6 janvier.

Les résultats de ces essais cliniques, auxquels plus de 1200 patients souffrant de ce syndrome ont participé, montrent que le Xifaxan permet de soulager les symptômes du SII sans risque, de façon efficace et durablement, souligne le Dr Mark Pimentel, du centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles (Californie, ouest), principal auteur des travaux.

«Durant des années, les options de traitement pour ce syndrome ont été extrêmement limitées», précise-t-il.

«Très souvent, jusqu'à présent, les patients atteints de ce syndrome répondaient mal aux traitements proposés, comme une modification du régime alimentaire et la prise de compléments de fibres, alors qu'avec cet antibiotique ils se sentent mieux et continuent à aller mieux même après avoir arrêté de le prendre», note le médecin.

«Ceci signifie que nous avons agi, avec cet antibiotique, sur la cause de la maladie».