Deux jeunes diplômés américains ont trouvé une niche pour monter une start-up: ils aident les malheureuses victimes de la gueule de bois à nettoyer les dégâts et à se remettre sur pied après une soirée un peu trop arrosée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La société «Hangover Helpers», que l'on pourrait traduire par «les bons samaritains de la gueule de bois», a déjà trouvé le succès, quelques semaines à peine après avoir été créée par Marc Simons et Alex Vere-Nicoll à Boulder, une ville universitaire du Colorado.

Pour 15 dollars par personne, ils se proposent de livrer des burritos et des boissons énergisantes Gatorade afin de faire passer le mal de tête et d'apaiser les estomacs fragiles. Ils débarrassent aussi les chambres d'étudiants des morceaux de verre, bouteilles vides, mégots de cigarettes et reliefs de nourriture laissés par les invités.

«Les gens peuvent nous appeler au beau milieu de la nuit, même pendant la fête, quand ils s'aperçoivent que les choses commencent à leur échapper et veulent que nous venions nettoyer le lendemain matin», explique Alex Vere-Nicoll.

Mais, précise-t-il à l'AFP, «je rappelle toujours le matin pour vérifier, parce que bien souvent, ils sont saouls et ne se souviennent pas d'avoir appelé».

En ce moment, les affaires sont calmes, car c'est la saison des examens, et les deux fondateurs font tout le travail eux-mêmes. Mais ils comptent commencer à embaucher très bientôt, et indiquent avoir déjà été contactés pour créer une franchise.



La pire scène de beuverie qu'ils aient dû nettoyer? Rien de bien méchant, si ce n'est les habituelles canettes de bières à débarrasser et parfois des odeurs un peu repoussantes. «Mais rien de dingue comme des animaux morts ou des choses comme ça».