Un site Web vient d'être lancé pour venir en aide aux victimes de stress post-traumatique, ainsi qu'aux professionnels de la santé qui sont confrontés à ces cas.

Mis à jour le 5 mai 2009
Lia Lévesque LA PRESSE CANADIENNE

Le site a été élaboré par l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, qui l'a lancé officiellement en présence de la presse et d'acteurs du film Polytechnique, mardi à Montréal.

Sur ce site, www.info-trauma.org, le public et les professionnels de la santé retrouveront des informations scientifiques, des questions pour les guider afin de savoir s'ils souffrent ou non de stress post-traumatique, des références médicales et des trucs pour s'aider eux-mêmes.

Le site interactif répond à un besoin criant d'information dans ce domaine, affirme le professeur Alain Brunet, psychologue et chercheur spécialisé dans ce domaine à l'Institut Douglas.

Les autorités médicales estiment qu'environ 2,4 pour cent des personnes exposées à un événement traumatisant comme un viol, un accident de voiture ou une agression physique manifestent des symptômes de trouble de stress post-traumatique. Au Canada, ce sont ainsi 800 000 personnes qui seraient touchées.