Nous savons tous que pleurer contribue à apaiser les esprits. La nouveauté, c'est que les médecins sont en train de découvrir que les larmes peuvent aussi aider à guérir notre corps.

CYBERPRESSE

En effet, selon le journal britannique The Independent, dans neuf cas sur 10, pleurer aide à se sentir mieux, réduit le stress et peut aider à conserver l'organisme en bonne santé. Ce qui est bien, c'est que c'est gratuit, très accessible et que ça n'a pas d'effets secondaires connus, autres que les tissus mouillés, les yeux rouges et le maquillage qui coule! Les plus récentes études suggèrent que pleurer aide à guérir et améliore l'humeur des gens dans 88,8 % des cas. Conclusion: c'est si efficace que les chercheurs pensent qu'il faut trouver un moyen d'inciter à pleurer ceux qui trouvent difficile de se laisser aller.

Mais si presque tout le monde verse des larmes - au moins 47 fois par an pour les femmes, et sept fois pour les hommes - pourquoi pleurons-nous? Et que se passe-t-il lorsque nous le faisons? Mystère. On sait que le rire et la colère offrent des avantages. Rire, par exemple, favorise la guérison, augmente la circulation sanguine, résduit les niveaux d'hormones de stress et stimule le système immunitaire. Mais qu'en est-il de pleurer? Les larmes proviennent des mêmes glandes qui produisent le liquide formant un film protecteur sur les yeux contre les irritants ou les corps étrangers. Après une accumulation de stress, verser des larmes serait une façon instinctive de retrouver un équilibre. «Les éléments chimiques produits dans le corps durant une période de stress seront éliminés grâce aux larmes », avance le professeur William Frey, de l'Université du Minnesota.

Des études ont démontré que les larmes émotives contiennent une teneur élevée en protéines, en manganèse et en potassium, ainsi que beaucoup d'hormones, dont la prolactine. Le manganèse est un nutriment essentiel. Un faible de taux de manganèse dans le corps ralentira la coagulation sanguine et peut causer des problèmes de peau. À l'inverse, trop de manganèse peut aussi nuire à la santé. Quant au potassium, il a un impact sur le système nerveux, le contrôle musculaire et la pression artérielle. La prolactine est une hormone lié au stress et joue un rôle dans le système immunitaire. Les femmes ont plus de prolactine que les hommes et elles en ont davantage durant leur grossesse. Ce qui explique, entre autres, pourquoi les femmes pleurent plus souvent que les hommes. Et selon notre personnalité, certaines personnes pleureront plus souvent. Les personnes névrosées versent ainsi des larmes plus fréquemment.

En chiffres:

- 20% de nos séances de larmes durent plus de 30 minutes 70% des gens qui pleurent ne cachent pas leurs larmes

- Dans 77% des cas, ça se passe à la maison Dans 15% des cas, dans la voiture ou au travail Dans 40% des cas, les gens pleurent en solitaire

- 39% des gens pleurent le soir, surtout entre 18h et 20 h.

Pour en savoir plus, lisez l'article de The Independant.