Les «babycinnos», des cappuccinos décaféinés en mini-portions pour les demi-portions, sont en train de créer le buzz aux États-Unis, surtout chez les parents «hipsters» qui ont développé un goût prononcé pour la culture café.

Publié le 17 févr. 2012
RELAXNEWS

Les babyccinos sont constitués généralement d'une mousse laiteuse, mais certaines versions y intègrent une petite dose d'expresso décaféiné. La tendance a été relevée par un article du quotidien The Brooklyn Paper cette semaine, avant d'être reprise par la blogosphère et la presse dans des publications comme Gothamist, Eater, Zagat et Atlantic Wire.

La tendance a trouvé un terreau particulièrement fertile à Brooklyn, où la population locale composée de hipsters et autres bobos a développé une obsession pour la culture café. Avec les babyccinos, les tout petits peuvent ainsi imiter leurs parents dans les établissements.

Le concept est parti de l'Australie, où il désignait des boissons mousseuses de type macchiato rehaussées d'un doigt d'expresso et des boissons uniquement à base de lait saupoudrées de gingembre et de poudre de cacao.

Les médecins ne s'inquiètent pas pour la santé des enfants, puisque la teneur en caféine du café décaféiné est infime (l'article indique qu'un expresso décaféiné contient moins de caféine qu'un soda), mais les internautes, de Twitter à Facebook, ne sont pas forcément de cet avis. Certains y voient une excellente façon d'occuper les enfants qui s'ennuient dans les cafés, mais d'autres y voient un danger pour les reins et les estomacs des enfants.

Sur YouTube, une vidéo montre deux baristas en herbe (de 5 ans) préparant des lattes avec une machine pour professionnels.