Les Montréalais n'ont plus besoin d'aller à New York pour mordre à pleines dents dans un bretzel géant tout frais tout chaud. Vive l'arrivée, sur le Plateau Mont-Royal, d'un premier stand qui, pour tout dire, n'a rien à envier à ses rivaux de la Grosse Pomme.

Publié le 24 mars 2012
Violaine Ballivy LA PRESSE

De fait, si les bretzels new-yorkais peuvent être terriblement décevants - mie dense et sèche -, ceux de l'avenue du Mont-Royal sont d'un tout autre ordre. La pâte d'un blanc éclatant est à la fois très fine, souple et bien élastique. Il faut les savourer tout juste extirpés de la chaleur infernale du four, quand l'intérieur est encore humide et la croûte craquante. Un plaisir qui n'est pas sans rappeler celui de manger un bagel à peine sorti d'un fournil du Mile End.

C'est à deux Roumains, Paul Stolelu et Selicia Tulama, que l'on doit cette belle nouveauté. «Les bretzels sont très populaires en Roumanie, on en trouve des frais partout et cela sent bon dans les rues, explique M. Stolelu. Cela manquait à Montréal, alors on s'est lancés.»

Une dizaine de variétés sont offertes: au sésame, au sel, au pavot ou, particulièrement savoureuse, au carvi, même si on regrette un peu que les grains parfumés soient saupoudrés plutôt qu'intégrés à la pâte, ce qui lui donnerait plus de goût. La recette traditionnelle a été légèrement adaptée aux palais québécois avec une version à la cannelle, légèrement sucrée. Mais heureusement, la taille de ces bretzels est restée plus raisonnable que celle des colosses américains. Parfaite pour combler un petit trou dans l'estomac avant d'aller marcher au mont Royal.

Une adresse à retenir pour tous ceux qui ont inscrit les bagels fumants dans leur palmarès gourmand de Montréal.

2$ pièce.

La Pretzelleria. 25, av. du Mont-Royal E., Montréal, 514-419-4039.

Tous les jours, de 10h30 à 19h.