La délégation générale du Québec à Paris ne sert pas de vin québécois dans ses réceptions. Et ce, même si des vignerons et le ministère de l'Agriculture le demandent depuis 2008.

Publié le 27 mars 2012
Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale LA PRESSE

«Ils sont là pour faire la promotion du Québec, je n'en reviens pas, déplore le président de l'Association des vignerons du Québec (AVQ), Charles-Henri de Coussergues. En 2012, ce n'est pas vrai que sur les 400 vins produits ici, la maison du Québec n'a pas trouvé chaussure à son pied.»

La délégation québécoise confirme qu'elle ne tient aucun vin de chez-nous, et qu'elle n'en sert pas dans ses réceptions. Un porte-parole de l'organisme indique que ces cuvées ne sont pas disponibles dans la capitale française, et que la délégation n'aurait pas l'espace pour entreposer ces bouteilles de toute manière. Il ajoute par ailleurs qu'il n'a jamais reçu un échantillon de vin québécois à goûter.

Selon le président de l'AVQ, il s'agit plutôt d'un manque de volonté politique.

«C'est une question de principe, dénonce-t-il. Si il y avait une maison de la France à New York ou à Montréal et qu'elle ne servait pas de vins français, il y aurait des démissions.»

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) s'est déjà mêlé de l'affaire. Il a expédié une lettre au président de l'Assemblée nationale du Québec, au ministre responsable des Affaires intergouvernementales et de la francophonie ainsi qu'au ministre des relations internationales l'an dernier afin de les sensibiliser «à faire découvrir les alcools du terroir québécois».

Ni le président de l'Assemblée nationale, ni les ministres concernés n'ont donné suite à cette lettre, affirme la porte-parole du MAPAQ, Caroline Fraser.

Au ministère des Relations internationales, on souligne que le rôle premier des délégations générales est de promouvoir les entreprises du Québec, et non de servir du vin. Son porte-parole, Nicolas Rochette, précise que le ministère a fourni aux délégations une liste, préparée par le MAPAQ, des vins ayant remportés plusieurs concours. Il ajoute que les cuvées du Québec sont difficiles à trouver à l'étranger.

Des cidres et des bières du Québec à Paris

La délégation générale du Québec à Paris boude les vins du Québec, mais pas ses autres boissons. Les visiteurs de l'organisme peuvent déguster un cidre de glace de la Face cachée de la pomme, ou encore du domaine Pinacle en accompagnement avec les fromages. Ces produits sont aussi offerts en cadeau à certains invités.

L'organisme prépare par ailleurs une célébration dans la capitale française pour souligner la fête nationale du Québec en juin. Elle importera pour l'occasion des bières québécoises.