Sur les photos, Alex Harvey et Devon Kershaw brandissaient le plus récent modèle de skis Fischer. En réalité, ce sont sur des skis de 1999 que les deux fondeurs canadiens ont décroché le titre mondial du relais sprint classique, mercredi à Oslo.

Simon Drouin LA PRESSE

Ces skis ultrarapides ont été fournis par Mikael Book, technicien suédois de l'équipe canadienne de ski de fond. Ils offrent suffisamment de retenue en montée, tout en offrant une glisse phénoménale. Harvey et Kershaw se partagent cinq paires de ces bombes, qu'ils utilisent fréquemment dans des compétitions en classique. «Ils sont vraiment écoeurants, s'enthousiasmait Harvey mercredi dernier. Ils sont vraiment faciles à kicker, mais ils sont vraiment rapides.»

Marketing oblige, un représentant de la société Fischer posté à l'arrivée a discrètement remis aux Canadiens une paire de nouveaux modèles. Une pratique courante dans le monde particulier du ski de fond.