Trois en trois pour Marit Bjoergen. La fondeuse norvégienne a décroché sa troisième médaille d'or en cinq jours aux Mondiaux d'Oslo, s'imposant cette fois au 10 kilomètres classique, hier.

Simon Drouin LA PRESSE

Ce fut sa victoire la plus chaudement disputée. En retard sur la Polonaise Justyna Kowalczyk à tous les temps de passage, Bjoergen a réalisé une fin de course du tonnerre.

Elle était encore étendue dans la neige, à bout de force, quand Kowalczyk, dernière partante, a franchi la ligne, avec un retard de quatre secondes. La Polonaise est elle aussi allée au bout de ses ressources, s'écroulant juste à côté. Un beau moment de sport. La Finlandaise Aino Kaisa Saarinen a complété le podium.

Bjoergen, 30 ans, est en route vers une récolte historique de six médailles d'or. «Je suis sûre qu'elle va le faire, a prédit la Québécoise Dasha Gaïazova. Elle ferait le sprint par équipes toute seule et elle gagnerait!»