Alex Harvey répond systématiquement au «nous» quand on lui parle de ses ambitions aux Championnats du monde d'Oslo. Après avoir cogné à la porte à quelques reprises aux Jeux olympiques de Vancouver, l'ambition de l'équipe canadienne de ski de fond est claire:

Simon Drouin LA PRESSE

«On veut une médaille»

«On s'entraîne ensemble, on voyage ensemble, on vit ensemble. On devient quasiment une petite famille», disait Harvey, hier après-midi, pour expliquer cette volonté de faire front commun. Aux yeux de Harvey, l'équipe masculine a «quatre cartes à jouer» en Norvège: le sprint individuel (aujourd'hui), la poursuite de 30 kilomètres (dimanche), le sprint par équipe (mercredi) et le 50 km style libre en départ de masse (le 6 mars). Tout le groupe est galvanisé par la deuxième place de Harvey à la Coupe du monde de Drammen, dimanche dernier. Cela lui a valu une attention médiatique accrue chez lui... et les moqueries amicales de ses camarades, qui ne bénéficient pas du même traitement dans l'ouest du pays. Le jeune homme de 22 ans a donc hérité du surnom de «Quebec Gold».»Ils trouvent ça bien drôle. Ils pensent que je suis une superstar au Québec! rigole Harvey. Mais je leur dis que pour Jennifer Heil, Alexandre Bilodeau ou Joannie Rochette, c'est dix fois pire!» À la veille de l'ouverture des Mondiaux, Harvey nous présente ses neuf coéquipiers.

Devon Kershaw, 28 ans

Canmore: Quatrième (relais sprint) et cinquième (50 km C) aux JO de Vancouver, il poursuit sur sa lancée cet hiver avec quatre top 10 en Coupe du monde, dont une première victoire historique en sprint au Tour de ski. Le commentaire d'Alex: «Moi, je suis toujours très relax, mais lui est toujours très excité le matin d'une course! À l'entraînement, il est toujours l'homme à battre. Il est en aussi bonne forme aujourd'hui que le 1er mai, début de la saison d'entraînement.»

Ivan Babikov, 30 ans

Canmore: Spécialiste des longues distances en style libre, le Russe d'origine a fini cinquième de la poursuite 30 km aux JO de Vancouver. Le commentaire d'Alex: «C'est le gamer de l'équipe. Il joue au Xbox à longueur de journée! Il n'a pas besoin de longues nuits de sommeil: il peut se coucher à 2h et se lever à 6h. Je n'ai jamais vu un gars manger autant de sucre. C'est le bouledogue de l'équipe. Il est vraiment tough, il s'entraîne à la russe. Dur à suivre dans les montées.»

Len Valjas, 22 ans

Toronto: Coéquipier de Harvey au mont Sainte-Anne, il vient de signer un premier top 10 en Coupe du monde (9e au sprint de Drammen, 4e des qualifs). Le commentaire d'Alex: «C'est le nouveau venu sur le circuit. Très relax, il est vraiment grand, il doit mesure 6'6. À surveiller au sprint.»

Stefan Kuhn, 31 ans

Canmore: Il a arrêté la compétition pendant trois ans pour travailler comme chef cuisinier avant de reprendre en 2006. Le commentaire d'Alex: «Il est spécialisé en sprint. On l'appelle le cricket parce qu'il est vraiment vif et rapide sur les 50 premiers mètres.»

George Grey, 31 ans

Rossland (Colombie-Britannique): Huitième de la poursuite aux JO de Vancouver, il a gagné le bronze avec Harvey au relais sprint à la Coupe du monde de Whistler en 2009. Le commentaire d'Alex: «C'est le plus expérimenté du groupe, celui qui a le plus de départs en Coupe du monde. C'est un peu le guide de l'équipe.»

Chandra Crawford, 27 ans

Canmore: Championne olympique du sprint aux Jeux olympiques de Turin, elle a gagné le bronze au relais sprint de la Coupe du monde de Düsseldorf en décembre dernier.

Le commentaire d'Alex: «Toujours enthousiaste, très positive, c'est un peu la leader des filles.»

Dasha Gaïazova, 27 ans

Banff: Native de Russie, elle a vécu six ans au Québec avant de s'établir en Alberta pour l'entraînement. Elle a obtenu un premier podium en Coupe du monde avec Crawford à Düsseldorf en plus de finir 8e du sprint individuel en Estonie le mois dernier. Le commentaire d'Alex: «Comme Chandra, elle est très enthousiaste. En fait, elles tripent sur tout. Il neige, elles sont contentes!»

Perianne Jones, 26 ans

Almonte (Ontario): Sixième au relais sprint aux derniers Mondiaux de Liberec, en 2009. Le commentaire d'Alex: «Elle a à peu près tout gagné sur le circuit norAm cet hiver.»

Brooke Gosling, 30 ans

Orangeville (Ontario): Olympienne à Vancouver, elle a participé à sa première Coupe du monde à l'extérieur du Canada le week-end dernier à Drammen. Le commentaire d'Alex: «C'est un peu la surprise de l'année. Elle s'entraîne sérieusement, mais elle faisait plutôt le circuit nord-américain. C'est comme si ça avait débloqué pour elle cette année.»

Photo: archives AFP

Dasha Gaiazova