Après une pause de deux ans, Nicklas Lidstrom est redevenu le meilleur défenseur de la LNH.

ASSOCIATED PRESS

La vedette des Red Wings de Detroit a remporté le trophée Norris mercredi pour la septième fois au cours de sa carrière de 19 saisons. Lidstrom a rejoint Doug Harvey chez les septuples récipiendaires et il n'est plus qu'à un titre du détenteur du record, Bobby Orr.

Lidstrom a coiffé Zdeno Chara des Bruins de Boston et Shea Weber des Predators de Nashville lors de la remise des prix de la LNH à Las Vegas.

Lidstrom a reçu cet honneur trois fois d'affilée de 2001 à 2003 puis a ajouté un autre tour du chapeau entre 2006 et 2008. Sa deuxième séquence avait été stoppée par Chara, qui a été finaliste trois fois au cours des quatre dernières saisons.

Lidstrom a terminé au deuxième rang des pointeurs de la ligue chez les défenseurs, avec 62 points, dont 16 buts. Il a pris le troisième rang des défenseurs au chapitre des mentions d'aide.

Corey Perry, le joueur par excellence

Corey Perry des Ducks d'Anaheim a quant à lui remporté le trophée Hart, remis au joueur par excellence de la LNH.

Perry a devancé Daniel Sedin des Canucks de Vancouver et Martin St-Louis du Lightning de Tampa Bay pour l'obtention de la plus prestigieuse récompense de la LNH.

L'attaquant de 26 ans a été l'une des principales raisons pour lesquelles les Ducks se sont taillé une place en séries, avant de se faire montrer la porte de sortie au premier tour par les Predators de Nashville.

L'aailier droit vedette des Ducks a terminé la saison avec 50 buts et 48 aides et a largement aidé les siens dans le dernier droit pour qu'ils puissent prendre part aux séries. Perry a également mis la main sur le trophée Maurice Richard pour avoir remporté le championnat des marqueurs avec ses 50 buts.

2e Vézina en 3 ans pour Thomas

Tim Thomas a remporté le deuxième trophée Vézina de sa carrière, quelques jours après avoir soulevé la coupe Stanley.

Le gardien des Bruins de Boston a récolté les plus grands honneurs de la LNH après avoir connu une saison exceptionnelle qui s'est terminée par un championnat.

Thomas a établi un record de la LNH pour le taux d'efficacité avec ,938, surpassant la marque de ,937 de Dominik Hasek établie en 1998-1999. Thomas a aussi affiché la plus basse moyenne de buts alloués avec 2,00 et neuf jeux blancs.

Ces statistiques impressionnantes lui ont permis de coiffer les autres finalistes Roberto Luongo des Canucks de Vancouver et Pekka Rinne des Predators de Nashville dans le vote tenu auprès des 30 directeurs généraux de la ligue.

Rinne a signé 25 victoires en 42 départs, terminant au deuxième rang au chapitre du taux d'efficacité.

Skinner rafle le Calder

L'attaquant des Hurricanes a remporté le trophée Calder mercredi, battant Logan Couture des Sharks de San Jose et Michael Grabner des Islanders de New York lors de la remise annuelle des honneurs dans la LNH à Las Vegas.

Skinner, qui a participé au match des étoiles à sa première saison dans la grande ligue, a terminé au premier rang du scrutin pour l'obtention du Calder après avoir dominé les recrues avec 63 points.

Grabner a inscrit 34 buts pour terminer au premier rang des buteurs de son équipe et de toutes les recrues de la LNH. Couture a enfilé huit buts gagnants -dont sept à l'étranger.

Daniel Sedin est le meilleur, selon les joueurs

Daniel Sedin a été choisi par ses pairs comme joueur par excellence de la LNH.

Sedin a reçu le trophée Ted Lindsay. Ce pourrait être le premier de deux grands honneurs pour Sedin, qui est aussi en lice pour le trophée Hart, remis au joueur par excellence de la ligue.

Sedin a remporté le trophée Art Ross après avoir terminé au premier rang des pointeurs avec 104 points, un an après que son frère jumeau Henrik eut fait de même. Il a terminé à égalité au quatrième rang de la ligue au chapitre des buts et au troisième rang pour les mentions d'aide.

Sedin était en nomination contre Corey Perry des Ducks d'Anaheim et Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay. Perry a été le meilleur buteur de la ligue, étant le seul à atteindre le plateau des 50 buts, tandis que Stamkos a terminé deuxième avec 45

Dan Bylsma sacré meilleur entraîneur

Dan Bylsma des Penguins de Pittsburgh a remporté le trophée Jack Adams remis à l'entraîneur de l'année.

Bylsma a su mener les Penguins en séries malgré les absences des joueurs étoiles Sidney Crosby et Evgeni Malkin, qui ont tous les deux raté la majeure partie de la saison. Les Penguins (49-25-8) ont terminé la saison avec le deuxième plus haut total de points et de victoires de l'histoire de l'équipe.

Cela a assez impressionné les membres de l'Association des journalistes couvrant la LNH pour qu'il éclipse Barry Trotz des Predators de Nashville et Alain Vigneault des Canucks de Vancouver lors de la cérémonie des prix de la LNH, qui se déroulait au Palms Casino Resort.

Trotz a mené les Predators en séries pour une sixième fois en sept saisons. Vigneault, récipiendaire du trophée Adams en 2007, a guidé les Canucks vers l'obtention de leur premier trophée du Président, remis à la meilleure équipe en saison, et ils ont ensuite atteint la finale de la Coupe Stanley.

Le Selke à Kesler

Ryan Kesler des Canucks de Vancouver a mis fin à la série de victoires de Pavel Datsyuk pour l'obtention du titre du meilleur attaquant défensif de la LNH, mercredi.

Kesler a été préféré à Datsyuk des Red Wings de Detroit, qui avait remporté cet honneur lors des trois dernières années, et Jonathan Toews des Blackhawks de Chicago lors de la remise du trophée Selke, au Palms Casino Resort de Las Vegas.

Kesler a mené les attaquants de la ligue au chapitre des tirs bloqués et a remporté plus de 57% de ses mises en jeu, un sommet personnel.

Datsyuk tentait d'imiter Bob Gainey en remportant le Selke quatre ans de suite. L'ancien du Canadien de Montréal l'avait gagné de 1978 à 1982.

Toews a remporté 937 mises en jeu, un sommet dans la ligue, pour un taux d'efficacité de près de 57%. Il a bloqué 28 tirs et a dominé les attaquants de Chicago avec un différentiel de plus-25.

St-Louis le gentilhomme

Martin St-Louis a été nommé le joueur le plus gentilhomme de la LNH pour une deuxième année de suite.

L'attaquant du Lightning de Tampa Bay a reçu le trophée Lady Bing après avoir dominé le scrutin tenu auprès des journalistes affectés à la couverture de la LNH. Il a devancé Nicklas Lidstrom des Red Wings de Detroit et Loui Eriksson des Stars de Dallas.

St-Louis avait été préféré à Pavel Datsyuk des Red Wings en 2010, mettant fin à une domination de quatre ans de l'attaquant russe dans cette catégorie.

St-Louis n'a écopé que de 12 minutes de pénalité au cours de la saison, tout en terminant au deuxième rang des pointeurs de la ligue avec 99 points. Il a été finaliste pour le Lady Byng à six reprises.

Lidstrom, qui a remporté un peu plus tôt mercredi le trophée Norris remis au défenseur par excellence de la ligue, a accumulé 20 minutes de pénalité et 62 points.

Eriksson a amassé 73 points et huit minutes de pénalité, étant le joueur le moins puni du top 50 des pointeurs de la LNH.

La persévérance de Ian Laperrière soulignée

L'attaquant des Flyers de Philadelphie Ian Laperriere a remporté le trophée Masterton pour sa persévérance, son franc-jeu et son dévouement au hockey après une blessure subie en 2010, qui pourrait bien avoir mis fin à sa carrière.

Laperrière a été préféré aux finalistes Daymond Langkow des Flames de Calgary et Ray Emery des Ducks d'Anaheim, mercredi lors de la remise des prix à Las Vegas.

Laperrière a bloqué un tir avec son visage au cours des séries l'an dernier et a été victime d'une commotion cérébrale et d'une fracture de l'os orbital. Il a dit qu'il voulait jouer à nouveau, mais les médecins ne croient pas qu'il le devrait.

Emery a subi une greffe osseuse en avril dernier. Plus d'un an après qu'une rondelle eut atteint sa colonne vertébrale et fracturé une vertèbre, Langkow est revenu au jeu le 1er avril.