Sans contrat en vue de la prochaine saison, le défenseur Roman Hamrlik va recevoir une nouvelle offre du Canadien au cours des prochains jours. Petr Svoboda, agent du vétéran de 37 ans, a confirmé cette information à La Presse, hier.

Mis à jour le 22 juin 2011
Richard Labbé LA PRESSE

Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, Pierre Gauthier, directeur général du Canadien, se prépare à faire parvenir une offre de contrat au défenseur originaire de la République tchèque. Hamrlik, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, touchait un salaire de 5,5 millions US la saison dernière.

«Pierre aime Roman et il va tenter de faire quelque chose, a expliqué Svoboda, joint en République tchèque. Alors oui, je m'attends à recevoir une offre du Canadien cette semaine, ou immédiatement après le repêchage.»

Ce n'est un secret pour personne, Hamrlik se plaît au sein du club montréalais. Il a maintes fois indiqué qu'il désirait poursuivre sa carrière avec le Canadien avant tout. Son agent n'a pas voulu dévoiler les détails sur la durée du contrat recherché, ni sur le salaire visé cette fois-ci, mais il a tenu à rappeler une fois de plus que Montréal demeure le premier choix.

«Roman l'a dit souvent, il adore la ville, a ajouté Svoboda. Il veut rester. Je ne peux pas en dire trop, je ne peux pas entrer dans les détails parce que je ne veux pas nuire aux négociations qui sont en cours. Mais j'ai parlé avec Pierre il y a quatre jours, et je sais qu'il va nous soumettre une nouvelle offre.»

Quand on lui a demandé s'il était optimiste en vue d'une conclusion éventuelle de ce dossier avant la fameuse date du 1er juillet, Svoboda n'a pas voulu se commettre. «Je suis optimiste seulement quand on réussit à s'entendre sur les chiffres», a-t-il répondu.

Hamrlik, tout premier choix du repêchage de 1992 par le Lightning de Tampa Bay, a disputé 79 rencontres avec le Canadien cette saison, récoltant 34 points et une fiche de +6. Il avait été embauché à titre de joueur autonome en juillet 2007, après avoir passé deux saisons avec les Flames de Calgary.

En quatre saisons avec le CH, le défenseur a obtenu 22 buts et 97 passes.



Jagr? Aucun intérêt du Canadien

De toute évidence, les rumeurs qui impliquaient Jaromir Jagr et le Canadien ont été grandement exagérées. Parce que la formation montréalaise n'a jamais démontré le moindre signe d'intérêt envers l'ancien joueur-vedette des Penguins de Pittsburgh.

Petr Svoboda, qui représente aussi le joueur tchèque de 39 ans, a tenu à préciser, hier, que le Canadien a rapidement fait savoir qu'il allait passer son tour dans cette histoire.

Jagr, rappelons-le, tente de se trouver du boulot dans la Ligue nationale après avoir passé les trois dernières saisons en Russie.

C'est au terme des plus récents Championnats du monde de hockey, en Slovaquie, qu'il a laissé entendre que le Canadien faisait partie de la liste des clubs auxquels il souhaitait se joindre la saison prochaine.

Mais ça n'arrivera pas.

«Jagr et le Canadien, c'est au point mort, a insisté Svoboda. Pierre Gauthier n'a jamais manifesté d'intérêt envers Jaromir. C'est quelque chose qui a été clair dès le début. J'ai parlé avec Pierre à propos de Jaromir une seule fois, et je crois que c'était il y a un mois déjà. C'est tout, il n'y a pas eu d'autre discussion.»

Selon Svoboda, son célèbre client est toujours dans la ligne de mire de «trois ou quatre équipes», mais n'a pas voulu apporter plus de précisions. On sait toutefois que les Penguins et les Red Wings de Detroit sont dans la course.

Markov: attendons voir

Sur son compte Twitter, le journaliste Tony Marinaro, de Team 990, a indiqué que le défenseur Andrei Markov signerait sous peu une entente de deux ans, d'une valeur de 11,5 millions.

Joint au téléphone par La Presse, l'agent de Markov, Don Meehan, a indiqué qu'aucune entente n'avait été conclue pour l'instant.

- Avec Marc Antoine Godin

Photo: AFP

Jaromir Jagr