Le Canadien aura du renfort face aux Sénateurs d'Ottawa, lundi soir, puisque l'ailier Brian Gionta reviendra au jeu après une absence de 21 matchs.

Mis à jour le 28 déc. 2009
Marc Antoine Godin LA PRESSE

L'entraîneur Jacques Martin l'a confirmé peu avant 18 heures.

C'est Georges Laraque qui lui cèdera sa place dans la formation. Après avoir raté sept semaines d'activités, Gionta sera réuni à Scott Gomez et c'est Benoit Pouliot qui complètera leur trio.

«On espère jouer à quatre trios ce soir, ce qui sera moins taxant pour les joueurs, a expliqué Martin. Brian sera peut-être rouillé, mais Andrei Markov, lorsqu'il est revenu, ne l'était pas!»

À la suite de l'entraînement matinal, Gionta devait attendre pour voir si son pied n'allait pas enfler. Mais il se sentait optimiste de pouvoir renouer avec l'action.

«Je me sens prêt à jouer, confiait Gionta en matinée. Cela fait longtemps que j'attends. Mais en même temps, il faut que je sois certain de revenir au bon moment.

«Après tout, un seul joueur ne peut pas faire toute la différence.»

Gionta est à l'écart du jeu depuis qu'une fracture au pied l'a forcé à déclarer forfait, le 14 novembre dernier à Nashville.

Hamrlik: pas encore

Le Tricolore tenait un entraînement facultatif, lundi matin, à l'Université Carleton. Quelques réguliers, soit Michael Cammalleri, Scott Gomez, Andrei Kostitsyn et Glen Metropolit et Hal Gill, n'ont pas sauté sur la glace, mais ils étaient plus d'une quinzaine à être venus se délier les jambes.

Parmi eux, les défenseurs Roman Hamrlik et Paul Mara. Les deux vétérans ont toutefois fait du temps supplémentaire, et ils ne seront pas en uniforme face aux Sénateurs.

Sergei Kostitsyn était de retour sur patins lui aussi après avoir bénéficié d'une journée de traitements la veille.

Il sera en uniforme face aux Sénateurs et évoluera au sein du quatrième trio en compagnie de Matt D'Agostini et Maxim Lapierre.

Étant donné que Hamrlik n'est pas encore apte à revenir au jeu, Marc-André Bergeron évoluera à la ligne bleue.

Honoré par la LNH, Halak obtient un autre départ

Jaroslav Halak a été choisi la première étoile dans la Ligue nationale pour la dernière semaine d'activités. Le gardien slovaque a repoussé 140 des 146 lancers dirigés vers lui lors des trois dernières victoires de son équipe.

C'est donc sans surprise qu'il sera de retour devant le filet du Canadien pour un cinquième départ consécutif, lundi soir, alors que le Canadien rend visite aux Sénateurs d'Ottawa.

Le gardien de 24 ans a mené les siens à quatre victoires consécutives pour amorcer le plus long voyage du CH cette saison, maintenant une moyenne de buts alloués de 1,48 et un taux d'efficacité de ,968 lors de ces quatre parties.

Les Sénateurs ont récolté plus de 40 lancers à chacun de leurs deux derniers matchs, ce qui n'augure rien de bon pour Halak, qui a été soumis à un véritable barrage de tirs depuis dix jours.

Rappelons que c'est Halak qui avait affronté les Sénateurs lors du plus récent match entre les deux équipes. Il avait repoussé 45 rondelles dans un gain de 4-1 à Ottawa, le 10 décembre.

Son vis-à-vis ce soir sera le Québécois Pascal Leclaire.

Sans Alfredsson et Spezza

Par ailleurs, il faut noter que le prochain but marqué par un joueur du Canadien sera le 20 000e dans l'histoire de l'équipe.

Plus modestement, Andrei Kostitsyn est à la recherche d'un but pour un quatrième match de suite et d'un point lors d'une sixième rencontre consécutive.

Tomas Plekanec, Marc-André Bergeron et Andrei Markov tentent d¹en faire autant dans un cinquième match d'affilée.

Plekanec, malgré ses deux buts et six mentions d'aide à ses trois derniers matchs, a été ignoré au scrutin des étoiles de la semaine dans le circuit Bettman.

On lui a préféré Patrick Kane (cinq buts et huit points en quatre matchs) et le gardien Roberto Luongo.

Du côté des Sénateurs, soulignons que les hommes de Cory Clouston doivent se débrouiller sans les services de leur capitaine Daniel Alfredsson, victime d'une séparation de l'épaule, de même que de l'énigmatique Jason Spezza et du jeune Nick Foligno, tous deux blessés au genou droit.