Andrei Markov aura 31 ans samedi prochain, le 20 décembre. Et si la date qu'il avait en tête pour son retour de jeu était celle de son anniversaire?

Mis à jour le 11 déc. 2009
Marc Antoine Godin LA PRESSE

Chose certaine, le défenseur russe commence à s'approcher drôlement d'un retour à la compétition!

Vendredi matin, il a patiné en solitaire pendant près de 60 minutes et autant sa fluidité que son explosion sur patins laisse croire qu'il sera bientôt en mesure de réintégrer la formation.

Markov accompagnera même le Canadien à Atlanta où il affrontera les Thrashers samedi. Le quart-arrière n'est pas censé jouer - il doit rencontrer le médecin en début de semaine, vraisemblablement pour se faire donner le feu vert - mais le simple fait qu'il soit du voyage suggère qu'il a franchi une étape importante dans sa convalescence.

Rappelons que Markov est absent du jeu depuis le tout début de la saison, ayant subi une lacération à un tendon du pied gauche lors du match inaugural, le 1er octobre à Toronto.

Gonchar aussi surveille les progrès de Markov

S'il y a un joueur d'une autre équipe qui s'intéresse à la convalescence d'Andrei Markov, c'est bien Sergei Gonchar, des Penguins de Pittsburgh.

Le vétéran défenseur voudrait bien pouvoir compter sur l'aide de Markov à la ligne bleue de l'équipe olympique de Russie.

«J'ai bien l'impression que Markov sera de retour avant le mois de janvier, donc il aura suffisamment de temps pour se préparer, a soutenu Gonchar quelques heures avant la rencontre de jeudi.

«Il est assez bon pour retrouver rapidement son synchronisme. On a évolué ensemble à l'occasion de quelques Championnats du monde, mais je ne sais pas si l'on sera jumelé à Vancouver.

«Je sais que lorsqu'on a joué ensemble, on n'avait pas de difficulté à se repérer sur la glace.»

Le quart-arrière des Penguins estime que trois ou quatre pays peuvent légitimement aspirer à la médaille d'or au tournoi olympique.

Weber cédé à Hamilton

Si les nouvelles sont encourageantes dans le cas de Markov, Paul Mara et Brian Gionta, tous deux blessés, resteront pour leur part à Montréal.

À l'instar de Markov, Gionta doit lui aussi revoir le médecin en début de semaine afin de voir où en est la progression de sa fracture au pied.

Quant au jeune Yannick Weber, la direction de l'équipe s'est ravisée: après avoir songé à l'emmener avec elle à Atlanta, elle a plutôt choisi de renvoyer le défenseur de 21 ans aux Bulldogs de Hamilton.

Le Suisse participera au prochain match des Bulldogs, dimanche, face au Heat d'Abbotsford. Weber a été le seul autre joueur à part Markov à s'être délié les jambes sur la patinoire de Brossard, vendredi. Le reste de l'équipe s'est limité à un entraînement hors glace.