La Ligue de hockey de l'Ontario a décidé de suspendre le joueur des Otters d'Erié Michael Liambas pour le reste de la saison et les prochaines séries éliminatoires.

Mis à jour le 4 nov. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

La décision a été prise à la suite d'un incident survenu lors d'un match du circuit junior ontarien entre Erié et les Rangers de Kitchener, vendredi dernier. Liambas s'est vu décerner une pénalité de match pour sa mise en échec à l'endroit de Ben Fanelli, qui a subi des fractures au crâne et au visage sur le jeu.

Fanelli a alors perdu son casque et il a chuté sur la glace, inconscient. Il a dû être transporté à l'hôpital en ambulance.

Les médecins ont récemment fait savoir que l'état de Fanelli s'était amélioré, étant maintenant qualifié de grave mais stable.

Fanelli est de quatre ans le cadet de Liambas. Ce dernier a 20 ans et sa suspension signifie qu'il ne jouera plus jamais dans l'OHL.

Le commissaire de l'OHL, David Branch, a émis un communiqué après que la décision du comité de discipline de la ligue eut été rendue.

«Les joueurs doivent comprendre qu'ils sont responsables de leurs actes, a-t-il indiqué. Nous devons tous travailler pour que le niveau de respect des joueurs envers leurs adversaires et le sport en général augmente.

Le directeur général des Otters, Sherwood Bassin, n'a pas retourné les appels logés à son bureau, mais l'équipe a émis un communiqué par le truchement de son site internet.

«Bien que l'équipe regrette que cette décision sévère eut été rendue nécessaire (...) nous la respectons. Toutefois, il serait négligent de notre part de ne pas souligner que Mike était un coéquipier populaire et un joueur dont la contribution pendant son séjour à Erié a été remarquable.

«Mike est également un étudiant hors pair, dont la moyenne se chiffre au-dessus de 90 pour cent, et qui s'est beaucoup impliqué au sein d'oeuvres caritatives dans la région d'Erié tout au long de son passage chez nous. C'est un jeune homme exemplaire et nous lui souhaitons la meilleure des chances dans ses projets futurs.»