Les deux meilleures équipes universitaires de hockey féminin au Québec s'affrontaient vendredi soir sur la glace du Cepsum. Les Carabins de l'Université de Montréal n'avaient jamais perdu de leur courte histoire - quatre victoires en autant de matchs -, mais les Martlets de McGill se pointaient avec une série de 56 matchs sans défaite, ponctuée par deux titres canadiens consécutifs.

Mis à jour le 30 oct. 2009
Michel Marois LA PRESSE

La logique a prévalu et McGill a porté sa série victorieuse à 57 grâce à une victoire aisée de 7-2, pour s'approcher à deux points de Carabins au premier rang de la conférence québécoise. Ces dernières ont toutefois disputé deux matchs de plus.

Privées de deux joueuses importantes - la gardienne Charline Labonté et la défenseur Catherine Ward -, ainsi que de leur entraîneur-chef Peter Smith, tous retenus par l'équipe olympique canadienne, les Martlets n'en ont pas moins encore une formation très redoutable. Leur jeu, basé sur la rapidité et la circulation de la rondelle, leur équilibre et leur cohésion permettent de penser qu'elles ont encore de bonnes chances d'aller loin cette saison.

Les Carabins, qui n'avaient encore jamais affronté des rivales de ce calibre, n'ont évidemment pas démérité, malgré la sévérité du pointage. L'entraîneur-chef Isabelle Leclaire rappelait justement que son équipe doit progresser au niveau collectif, là justement où les Martlets ont fait la différence. Et ses joueuses devaient bien tôt ou tard apprendre ce qu'on ressent après une défaite.

McGill a pris les devants à 7:53, tout juste après un avantage numérique, sur un but un peu chanceux d'Alessandra Linn-Kenny, qui a vu son tir dévier sur une joueuse des Carabins avant de déjouer Catherine Herron. La gardienne avait dû se surpasser jusque là puisque les Martlets dominaient outrageusement le jeu depuis le début de la rencontre, menées notamment par la rapide Anne-Sophie Bettez, meilleure joueuse au Québec l'an dernier.

McGill a encore profité d'une déviation, à 13:07, pour doubler son avantage avec un but de Cathy Chartrand. Les Martlets ont inscrit leur troisième but au tout début de la deuxième période (0:26) quand Vanessa Davidson a saisi un retour devant le filet des Carabins. Caroline Hill (6:57), Bettez (10:40) et Davidson (18:09) ont encore marqué en deuxième pour porter la marque à 6-0 après 40 minutes.

Rebecca Martindale (7:54) a enregistré le septième but des Martlets en troisième, mais Marie-Hélène Suc (15:32) et Marie-Andrée Leclerc-Auger (18:21) ont permis aux Carabins de s'inscrire au pointage en fin de match. Il s'agissait incidemment des premiers buts accordés par les Martlets cette saison.