Le séjour de Christopher Higgins dans l'organisation du Canadien de Montréal a pris fin, mardi.

Mis à jour le 1er juill. 2009
Frédéric Daigle LA PRESSE CANADIENNE

L'ailier gauche de Smithtown, dans l'Etat de New York, évoluera maintenant près des siens, alors que le Tricolore l'a cédé aux Rangers de New York en compagnie de deux espoirs et d'un joueur qui ne figurait pas dans les plans du club montréalais en retour du centre Scott Gomez.

Les statistiques de Scott Gomez 

Le Canadien met aussi la main sur l'attaquant Tom Pyatt et le défenseur Michael Busto, cédant les défenseurs Ryan McDonagh, Pavel Valentenko et Doug Janik.

C'était donc Gomez le gros centre auquel songeait le directeur général du Canadien, Bob Gainey, lundi, alors qu'il a rencontré les médias au Centre Bell pour expliquer sa stratégie en vue des prochains jours.

«Nous sommes très heureux d'avoir fait l'acquisition d'un joueur de centre du calibre de Scott Gomez, a d'ailleurs indiqué Gainey dans un communiqué. Scott est un excellent fabriquant de jeu et possède beaucoup de vitesse. Il a remporté la coupe Stanley à deux reprises avec les Devils du New Jersey, et possède beaucoup d'expérience en séries éliminatoires.

«Scott est un joueur d'élite et nous sommes persuadés qu'il va grandement contribuer aux succès de notre équipe pour plusieurs années.»

Mais à 5 pi 11 po et 200 livres, ce n'est pas tout à fait ce qu'on appelle un centre grand format.

«Je crois que ma principale qualité est de rendre les joueurs autour de moi meilleurs, s'est défendu Gomez au cours d'un appel-conférence. Je suis un gars qui se présente à tous les soirs et je retire une grande satisfaction de voir un coéquipier marquer un but facile après une belle passe.»

Choix de 1er tour, 27e au total, par les Devils du New Jersey en 1998, Gomez a récolté 58 points (16-42) la saison dernière, une saison en-deça de ses attentes.

«Je suis le premier à être déçu par la dernière saison. J'ai été gêné par la façon dont j'ai joué. J'estime avoir encore beaucoup à prouver. Le jour où vous pensez ne plus rien avoir à prouver, vous devriez arrêter de jouer.»

En neuf saisons dans la LNH, dont les deux dernières avec les Rangers, il a marqué 148 buts et amassé 578 points en 706 matchs. Il a connu sa meilleure saison en 2005-06, alors qu'il avait inscrit 33 buts et ajouté 51 aides en 82 parties.

Un peu moins d'espace sous le plafond

Le patineur de 29 ans laissera également moins de marge de manoeuvre à Gainey, puisqu'il affectera la masse salariale du Canadien à hauteur de 7,35 millions $ par saison jusqu'en 2013-14 en raison de son contrat de sept ans, 51,5 millions $ US, paraphé en 2007.

La nouvelle acquisition du Canadien n'a cependant pas peur de la pression.

«J'aime la pression. J'ai eu la chance de jouer pour de grandes organisations. J'ai appris sous les ordres de Lou Lamoriello. A New York, les médias sont aussi omniprésents. Vous apprenez à composer avec la pression. C'est une bonne chose.

«C'est une chose pour laquelle vous devez aimer les amateurs de Montréal. Ils vous laissent savoir quand vous jouez bien, mais vous laissent aussi savoir quand vous jouez mal.»

Gomez a de plus indiqué ne pas être inquiété par la composition du Tricolore, dont plusieurs joueurs se prévaudront de leur autonomie complète à compter de mercredi midi.

«Maintenant que je fais partie de l'équipe, je suis curieux de voir ce qui se passera et je suis excité par la journée de demain (mercredi). Mais une chose est certaine quand on regarde la carrière de M. Gainey, c'est qu'il veut gagner et je suis certain que l'organisation fera tout en son pouvoir pour nous permettre de gagner.»

Recrue de l'année

A sa première saison dans la LNH, en 1999-2000, Gomez a inscrit 70 points (19-51) en 82 rencontres et s'est vu décerné le trophée Calder à titre de recrue par excellence. Il n'a jamais raté les séries éliminatoires, disputant un total de 114 rencontres et amassant 81 points, dont 27 buts.

Gomez a également représenté les Etats-Unis lors des Jeux olympiques de Turin, en 2006, amassant cinq points en six rencontres, dont quatre buts. Plus tôt mardi, il a été invité au camp de sélection de l'Equipe américaine en vue des Jeux de Vancouver.

Higgins surpris

Choix de premier tour du Canadien au repêchage de 2002, 14e au total, Higgins a passé les quatre premières saisons de sa carrière avec le Tricolore. En 282 matchs, il a marqué 84 buts et ajouté 67 aides pour un total de 151 points. Il a connu sa meilleure saison en 2007-08, alors qu'il a marqué 27 buts et ajouté 25 aides pour 52 points.

Il s'est dit très surpris de passer aux Rangers.

«Je ne m'y attendais pas, a-t-il avoué. Mais je suis très excité. S'il y a un endroit - mis à part Montréal - où j'aurais voulu jouer au hockey, c'est à New York, pour les Rangers.»

Bien que Smithtown soit plus près de Long Island que de Manhattan, ce sont les Rangers qui occupaient une place de choix dans le coeur du jeune Higgins.

«J'ai toujours été un partisan du Canadien quand j'étais petit, mais j'ai toujours voulu jouer pour les Rangers. C'est l'équipe que j'ai vue le plus souvent à la télévision. Le premier souvenir qui me vient en tête, c'est leur conquête de la coupe Stanley en 1994.

«J'étais un grand fan de Brian Leetch et c'était bien de savoir qu'il a été admis au Temple de la renommée.»

Les autres joueurs impliqués

Busto, 23 ans est un défenseur de 6 pi 1 po, 210 livres qui a évolué pour les Checkers de Charlotte dans la ECHL au cours des deux dernières saisons. En 2008-09, il a participé à 54 matchs et récolté 11 points (3-8). Il s'est joint aux Rangers à titre de joueur autonome en avril 2007.

Pyatt est un centre de 22 ans de 6 pi, 185 lb qui a évolué pour le Wolf Pack de Hartford en 2008-09 et récolté 37 points en 73 matchs (15-22). Il a été sélectionné en quatrième ronde par les Rangers, 107e au total, en 2005. Il a remporté la médaille d'or avec Equipe Canada Junior en 2006 et en 2007.

McDonagh, âgé de 20 ans, a complété en 2008-09 sa deuxième saison avec les Badgers de l'Université du Wisconsin dans la WCHA. Le choix de première ronde des Canadiens, 12e au total en 2007, a récolté 16 points en 36 rencontres (5-11).

Valentenko, âgé de 21 ans, a participé à quatre matchs avec les Bulldogs de Hamilton en 2008-09, avant de poursuivre sa carrière avec le Dynamo de Moscou dans la KHL, en Russie, où il a participé à huit matchs (0-1-1).

Janik, acquis des Stars de Dallas en retour de Steve Bégin le 26 février 2009, a participé à 22 matchs avec Rockford et Hamilton dans la Ligue américaine, et récolté sept points (0-7-7).