Pour la deuxième année consécutive, le Super Bowl a établi un record de cotes d'écoute à la télévision américaine.

ASSOCIATED PRESS

La firme Nielsen a indiqué lundi qu'environ 111 millions de personnes ont regardé la victoire des Packers de Green Bay sur les Steelers de Pittsburgh.

La joute en 2010 entre La Nouvelle-Orleans et Indianapolis avait représenté l'émission la plus regardée dans l'histoire de la télévision aux États-Unis, avec 106,5 millions de téléspectateurs.

La dernière émission de M.A.S.H. avait trôné au sommet aux États-Unis pendant 27 ans. Elle est désormais au troisième rang.

Également, plus du deux tiers des écrans de télévision en fonction aux États-Unis synthonisaient à ce moment le Super Bowl sur le réseau Fox. Il s'agit de la plus importante part d'audience pour l'événement ultime du football américain depuis 1982, alors que la concurrence des réseaux de télévision était beaucoup moindre.

Au Canada, selon des données préliminaires de BBM Canada, quelque 7,3 millions de personnes ont vu le match à CTV ou à RDS. Il s'agit de l'émission la plus regardée au pays depuis les Jeux olympiques de Vancouver, a indiqué CTV dans un communiqué.

Les cote d'écoute du 45e Super Bowl étaient 5,3 pour cent supérieures à celles du précédent. L'arrivée d'une nouveau système de mesure en septembre 2009 a considérablement fait progresser les cotes d'écoute des émissions de sport.

Fox pouvait compter sur deux équipes de football légendaires, et même s'il a semblé que les Packers s'envolaient avec la victoire en prenant l'avance 21-3, la partie s'est décidée dans les derniers instants et a gardé l'intérêt des téléspectateurs.