À un âge où la plupart des gens n'en sont qu'au début de leur vie active, Michael Phelps songe à la retraite. Médaillé olympique d'or à 14 reprises, Phelps doit encore se préparer pour quelques événements importants, notamment les championnats du monde en juillet et, bien sûr, les Jeux olympiques de 2012 à Londres.

Publié le 3 mai 2011
David Ginsburg ASSOCIATED PRESS

Après ça, Phelps va presque certainement ranger son maillot de bain dans un tiroir et chercher autre chose à faire.

«C'est bizarre d'y penser. Ma mère et moi, nous plaisantons tout le temps sur le sujet, a déclaré Phelps. Elle dit: «Je ne suis pas encore à la retraite, et tu penses à la retraite avant tes 30 ans.»

Peu de gens peuvent toutefois prétendre avoir travaillé aussi fort pendant si longtemps dans le même emploi.

«Si je prends ma retraite à l'âge de 27 ans, ça fera 20 ans passés en piscine, a noté Phelps. C'est beaucoup de temps à regarder fixement la ligne noire, quatre à cinq heures par jour.»

Dans une récente entrevue à l'Associated Press, Phelps a parlé de la vie après la natation et de l'importance de mettre fin à sa carrière de nageur avec éclat.

«Il y a des choses que je veux encore accomplir, a-t-il dit. Je fais des pas dans la bonne direction. Mais il n'y a pas beaucoup de temps. Nous arrivons à la fin de la route.»

Phelps vient de connaître une performance décevante ce mois-ci lors du Grand Prix de Michigan, où il a été vaincu au 200 mètres papillon. C'est la première fois en près d'une décennie qu'il était défait en finale de cet événement.

«Je n'étais pas trop heureux de ce qui s'est passé là-bas. C'est frustrant de perdre ma série victorieuse au 200 mètres papillon, a souligné Phelps. C'est une séquence que je voulais garder tout au long de ma carrière. Je pense que c'était une bonne chose de subir cette défaite maintenant. C'est la sonnerie du réveil avant les mondiaux. Je vais l'utiliser comme motivation pour être au sommet de ma forme la prochaine fois que je me retrouve en compétition.»

Phelps passera le prochain mois à s'entraîner en prévision des championnats du monde de Shanghai. Mais il a également l'intention de consacrer un peu de temps à la promotion d'un nouveau jeu vidéo qui permet à un joueur de se mesurer à lui dans une variété d'épreuves.

Le jeu, dont la sortie est prévue le mois prochain, est une autre façon pour Phelps de populariser la natation.

«J'ai grandi en jouant à des jeux vidéo, Tiger Woods, Madden, et j'ai pensé, «Peut-être un jour nous serons en mesure d'avoir un jeu vidéo de natation', a dit Phelps. Être capable d'avoir cette opportunité, en particulier sur la Kinect, je pense que c'est plutôt cool. Vous faites tous les mouvements. C'est réaliste. Et c'est mon propre jeu vidéo.»

Phelps a associé son nom à de nombreux produits depuis qu'il a remporté un record de huit médailles d'or aux Jeux olympiques de 2008. Mais tous ses succès et cette gloire ne l'aideront guère à Shanghai contre des rivaux déterminés à le mâter.

«Je suis en bien meilleure forme que l'an dernier, mais tout le monde l'est aussi, a-t-il noté. Ce sont les championnats du monde. C'est l'année avant les Jeux olympiques. C'est là que tout doit se passer. Je me sens en bien meilleure forme maintenant qu'il y a un mois, mais j'aimerais être encore meilleur que présentement.

«Mais je suis aussi quelqu'un qui n'est jamais satisfait.»