L'Américain Michael Phelps, vedette des JO de Pékin (huit médailles d'or), est impatient de voir comment les meilleurs nageurs vont se comporter avec l'entrée en vigueur des nouveaux règlements, bannissant les combinaisons qui avaient engendré une cascade de records du monde.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je pense toujours que l'on va voir des courses très serrées», a déclaré Phelps. «Mais je préfèrerais voir une course très disputée plutôt que regarder un record du monde battu de cinq secondes», a ajouté le nageur aux Championnats des Etats-Unis débutant mardi à Irvine (Californie).

«Ce sera vraiment intéressant de voir qui va réussir la transition», a ajouté Phelps. «Cela va montrer qui veut vraiment travailler plus pour être en meilleure condition physique. Vous n'allez pas pouvoir flotter si facilement sur l'eau que vous le faisiez avec les combinaisons» interdites.

Les performances des meilleurs nageurs mondiaux ont nettement baissé depuis que la Fédération internationale de natation (FINA) a interdit les combinaisons intégrales en polyuréthane. Pas moins de 43 records du monde avaient été battus l'été dernier aux Mondiaux de Rome.

A Irvine, Phelps compte s'aligner sur 200 m nage libre, 100 et 200 m papillon, 200 m quatre nages et 200 m dos. Il entrera en compétition mercredi. Le nageur aux 14 titres olympiques avait d'ores et déjà annoncé qu'il ne briguerait pas huit médailles comme à Pékin aux Jeux de Londres en 2012.

Ces championnats sont qualificatifs pour les Jeux pan-pacifiques, du 18 au 22 août à Irvine, et pour les Mondiaux-2011 prévus en juillet à Shanghai.