Sotchi a lancé samedi le compte à rebours à 1000 jours du début des Jeux olympiques d'hiver prévu le 7 février 2014, en assurant que les délais et l'environnement seront respectés face aux multiples critiques sur l'organisation de ces Jeux.

Publié le 14 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les autorités de la ville balnéaire ont dévoilé un compte à rebours électronique incrusté dans des panneaux géants en forme de montagnes, le tout installé en face de la principale station ferroviaire.

«Cela signifie que nous sommes entrés dans la dernière ligne droite des Jeux olympiques», a déclaré le maire de Sotchi Anatoli Pakhomov, reconnaissant qu'il restait encore beaucoup de travail.

«Il nous reste beaucoup de travail à faire, mais nous avons une équipe très solide et je suis certain que nous allons réussir ensemble», a assuré pour sa part le président du comité d'organisation Sotchi-2014 Dmitri Tchernichenko.

Les J.O. de Sotchi constituent de loin le plus important évènement international organisé en Russie depuis la chute de l'Union soviétique en 1991 et les préparatifs sont directement supervisés par le premier ministre Vladimir Poutine.

De nombreuses voix se sont cependant élevées pour émettre des doutes sur la capacité des autorités russes à finir à temps ce chantier capital pour l'image du pays.

Le Comité international olympique a pour sa part loué les efforts de la Russie tout en l'appelant à ne pas se relâcher. «Un pas énorme a été fait sur la route des Jeux», a estimé Jean-Claude Killy du CIO dans un entretien au journal Sport Express.

«Mais à chaque fois que je vais à Sotchi, je ne me lasse pas de dire qu'il ne faut absolument pas ralentir et que beaucoup de choses doivent aller de l'avant», a-t-il ajouté.

Les principales infrastructures sportives -comme la patinoire, le village olympique et le stade principal- étaient inexistantes avant l'obtention des J.O. et ne devraient pas être achevés avant 2013.

Les écologistes, dont notamment l'organisation Greenpeace, ont pour leur part dénoncé les dégâts pour l'environnement dans le Parc national de Sotchi. Ces dégâts auraient pu être réduits si leurs conseils avaient été écoutés, alors que beaucoup de projets ont été conçus, selon eux, dans l'urgence et le secret.

L'autre grand défi pour la Russie est d'ordre sportif, après la débâcle de ses athlètes (trois médailles d'or) lors des J.O. de Vancouver de 2010. La Russie, selon la presse, viserait 14 médailles d'or à Sotchi.