Lorsqu'on a trop bu, on oublie souvent les choses embarrassantes que l'on a faites ou dites. Des chercheurs de l'Université de Sussex en Angleterre, ont découvert que l'alcool agit sur la partie du cerveau liée à la mémoire. Selon cette étude, l'alcool accentue les souvenirs juste avant de commencer à boire et les diminue pendant et après la consommation d'alcool.

CYBERPRESSE

Ce qui explique que quelqu'un qui a bu se rappellera de son arrivée enjoué à un party, riant avec des amis dans une bonne atmosphère, mais oubliera les mauvaises expériences qui se seront déroulées au cours de la soirée.

Dans une entrevue au journal britannique Telegraph, la professeure Théodora Duka, du département de psychologie de l'Université de Sussex, explique que de se rappeler uniquement de bons souvenirs après avoir consommé de l'alcool entraîne un cercle vicieux. « Les gens auront tendance à boire encore plus la prochaine fois puisqu'ils ne se rappellent que des bonnes choses lorsqu'ils pensent à leur expérience précédente», explique-t-elle.

La manière dont l'alcool modifie la mémoire n'a pas été clairement établie, mais il se peut que l'explication réside dans l'alternance des neurotransmetteurs.

La professeur Duka a demandé à un groupe de bénévoles ayant consommé des boissons alcoolisées de se rappeler des images qu'elle leur avait montrées avant qu'ils aient commencé à boire. Elle a réalisé le même exercice avec un groupe ayant bu des boissons non-alcoolisées. À la suite de l'expérience, elle a constaté que l'alcool a renforcé le souvenir des images vues avant la consommation et les a embrouillées après avoir bu.

Elle a également constaté qu'en ayant vécu des émotions fortes comme la joie, il est encore plus facile de se rappeler des images avant la prise d'alcool.

Le Dr Matt Field, psychologue à l'Université de Liverpool, a aussi indiqué au Telegraph qu'une consommation importante d'alcool entraîne des changements à long terme sur le fonctionnement du cerveau. Résultat : des jeunes peuvent avoir tendance à adopter un comportement impulsif même en étant sobre.