Une crise majeure s'annonce dans le traitement des maladies du coeur au Canada. C'est ce que prédit un rapport publié lundi par la Fondation canadienne des maladies du coeur.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon l'étude, le système de santé devra assumer un fardeau sans précédent en raison d'une combinaison de facteurs de risque et de changements démographiques.

Entre 1994 et 2005, le nombre de Canadiens éprouvant des problèmes d'hypertension a augmenté de 77 pour cent.

De même, le taux de diabète dans la population a grimpé de 45 pour cent, tandis que l'obésité a pour sa part connu une hausse de 18 pour cent.

Le rapport constate également que des jeunes arrivent à l'âge adulte avec de nombreux facteurs de risque relatifs aux maladies du coeur. Ainsi, pas moins de 250 000 jeunes âgés entre 20 et 30 ans souffrent d'hypertension, ce qui était inimaginable il y a 10 ans.