À quand une science capable de prédire les prochaines catastrophes? Un mathématicien américain vient de publier un livre de vulgarisation où il se montre très optimiste... sauf pour les tremblements de terre.

AGENCE SCIENCE PRESSE

Tsunamis, ouragans, éruptions volcaniques: la science des prédictions a fait des pas de géants et, avec l'équipement approprié, il est désormais possible de voir venir, quelques dizaines de minutes ou quelques heures à l'avance.

Le livre de Florin Diacu, Megadisasters: The Science of Predicting the Next Catastrophe, s'arrête toutefois sur deux catastrophes aussi éloignées l'une de l'autre qu'il est possible de l'être : l'impact cosmique et le séisme.

Le premier donne l'impression d'être à présent bien connu, mais difficile à pointer avec précision (une collision avec une météorite de telle taille tous les 100 000 ans, c'est plutôt vague). Le séisme, en revanche, échappe encore à tous les modèles mathématiques.