Des vestiges d'une éventuelle citadelle pré-inca avec quelques fortifications et peintures rupestres ont été découverts dans une région amazonienne reculée du nord-est du Pérou, selon une expédition qui s'est rendue sur les lieux.

Mis à jour le 4 déc. 2008
AGENCE FRANCE-PRESSE

La citadelle est située en plein forêt amazonienne où des habitations circulaires en pierre ont été découvertes sur une zone de cinq hectares, a indiqué l'archéologue Benedicto Pérez Goicochea, cité mardi par l'agence de presse officielle Andina.

«La citadelle s'étend jusqu'à un ravin que les habitants utilisaient probablement pour surveiller l'arrivée d'ennemis éventuels», a-t-il indiqué.

Sur place l'expédition a retrouvé quelques fortifications à moitié ensevelies sous la végétation et des peintures rupestres, a ajouté M. Pérez Goicochea.

À l'intérieur des habitations se trouvaient de vastes plateformes en pierre qui étaient peut-être utilisées par les anciens habitants pour moudre le grain ou des plantes de la forêt.

La citadelle est située dans un hameau proche du district de Jamalca, à quelque 800 km au nord-est de Lima. Elle appartiendrait à la civilisation des Chachapoyas, une population qui a connu son heure de gloire il y a mille ans, avant l'avènement de la culture inca.