Deux astronautes de la navette spatiale américaine se préparaient samedi à la troisième sortie dans l'espace de la mission d'Endeavour, qui doit permettre de terminer de réparer l'une des trois doubles-antennes solaires de la Station spatiale internationale (ISS).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les Américains, Heide Stefanyshyn-Piper, 45 ans, et Steve Bowen, 44 ans, vont effectuer la plus longue séance de travaux dans le vide intersidéral de la mission, qui a commencé le 15 novembre.

La sortie, initialement prévue à partir de 18H45 GMT mais qui pourrait être avancée, devrait durer 7 heures ou plus, selon un porte-parole de la Nasa.

Les deux astronautes doivent finir de réparer le mécanisme de rotation d'une des trois doubles-antennes solaires (appelé «Solar Alpha Rotary Joint» ou SARJ), vital pour l'alimentation en électricité de l'ISS, et qui était grippé.

Ils termineront également le nettoyage des rouages et leur lubrification ainsi que le remplacement de roulements à billes. Les pièces remplacées seront rapportées sur Terre pour être inspectées.

Vers 16H30 GMT, les deux capitaines de l'US Navy avaient fini de revêtir leurs scaphandres, qui les protégeront de l'environnement extérieur hostile, avec l'aide de plusieurs autres membres d'équipage.

«Tout se passe très bien et en fait nous sommes en avance sur notre programme», a indiqué un porte-parole de la Nasa.

«Les préparatifs sont pratiquement en avance d'une heure», a-t-il précis, soulignant que la sortie dans l'espace pourrait donc être avancée.

Le ballet spatial, très complexe, sera orchestré par Shane Kimbrough, 41 ans, qui avait effectué une sortie dans l'espace avec Heide Stefanyshyn-Piper jeudi.