Un chercheur de l'université McGill, à Montréal, a découvert les fossiles de trois nouveaux crocodiles préhistoriques, dans le cadre de fouilles commanditées par la Société National Geographic.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le professeur Hans Larsson et son collègue Paul Sereno, de l'Université de Chicago, ont fait ces découvertes dans le nord de l'Afrique.

Un des nouveaux crocodiles, kaprosuchus saharicus, mesurait six mètres de long et était armé de trois paires de défenses similaires à celles d'un sanglier sauvage. L'animal était carnivore et pouvait pourchasser ses proies dans l'eau ou sur la terre ferme, dans la région de l'actuel Niger.

Le deuxième crocodile, laganosuchus thaumastos, était muni d'un museau aplati pour attraper des poissons, tandis que le troisième, araripesuchus rattoides, mesurait à peine un mètre et était herbivore. Ils habitaient les régions du Maroc et du Niger.

Les chercheurs ont aussi mis au jour de nouveaux fossiles de deux espèces de crocodiles préhistoriques déjà connues.